Colite au sulfonate de polystyrène de sodium

Voici le diagnostic retenu pour «Un cas inhabituel de colite en dialyse» présenté dans le billet du 30 septembre 2011.

Une nécrose intestinale après prise de sulfonate de polystyrène de sodium (Résonium®) est décrite chez les insuffisants rénaux aigus, chroniques et transplantés. Le plus souvent il y association de sulfonate de polystyrène de sodium avec du sorbitol ou du lactulose, mais des cas avec sulfonate de polystyrène de sodium seul sont également décrits. Une revue de 2004 faisait état de 52 cas rapportés dans la littérature.[1]

Le sulfonate de polystyrène de sodium est une résine échangeuse de cations au niveau du côlon, libérant des ions sodium pour fixer des ions potassium qui seront alors éliminés dans les selles. Non absorbé, il est considéré dépourvu d’effets secondaires, hormis parfois anorexie, nausées, vomissements, diarrhées. Par contre, il peut induire fécalome, constipation parfois sévère, voire occlusion, surtout s’il est prescrit concomitamment à d’autres produits altérant le transit intestinal.[2][3] Pour tenter de diminuer ces effets, il est souvent prescrit avec un laxatif (sorbitol, lactulose).

Suite à la prise de sulfonate de polystyrène de sodium, on observe:

  • en endoscopie: une friabilité muqueuse et des zones érosives, voire nécrotiques, hémorragiques plus ou moins étendue.
  • en histologie: ulcérations muqueuses, pseudo-membranes sur la muqueuse, nécrose muqueuse ou transmurale et des cristaux de sulfonate de polystyrène en surface de la muqueuse.

Le diagnostic différentiel est celui de cristaux de cholestyramine, la connaissance du traitement du patient aidant pour faire la différence. Le contexte clinique, les cultures de selles et l’état des vaisseaux constituent des indices diagnostiques pour éliminer d’autres pathologies en particuliers une colite ischémique ou non spécifique.

Dans le cas qui nous intéresse, l’imputabilité du Resonium® dans les lésions coliques est probable. La présence de cristaux de sulfonate de polystyrène aiguille pour le diagnostic, mais leur présence est quasi «normale» chez un patient en prenant quotidiennement. Le diagnostic différentiel se faisant avec une colite ischémique (état des vaisseaux), mais l’histologie, et l’évolution clinique ne confirme pas cette dernière hypothèse.

Il semblerait que le sulfonate de polystyrène ait un effet toxique local non dose-dépendant, mais lié à son temps de contact avec la muqueuse digestive. Il faut donc éviter toute diminution du transit intestinal qui ne peut qu’augmenter le temps de contact. La prise de laxatif doit se faire à distance (au moins 2h) de la prise de Resonium® pour éviter l’addition des atteintes intestinales (déplacement volémique si laxatif osmotique).

La question est maintenant de savoir si l’on peut redonner du sulfonate de polystyrène à notre patiente?

Source

Présentation de la Dre Catherine Stoermann [télécharger la présentation au format PDF (1.2 Mo)]

1. Hourseau M, Lagorce-Pages C, Benamouzig R, Tuil O, Ecomard M-A, Zemoura L, Martin A: [Colonic ulcer after prolongated administration of Kayexalate (sodium polystyrene sulfonate)]. Gastroenterol. Clin. Biol. 2004, 28:311–313.

2. Montagnac R, Méhaut S, Blaison D, Schillinger F: [Colonic necrosis caused by sodium polystyrene (kayexalate) in hemodialysis: myth or reality? Two case reports]. Néphrologie 2002, 23:131–134.

3. Montagnac R, Méhaut S, Schillinger F: [Digestive adverse effects due to sodium polystyrene sulfonate (Kayexalate) in dialysis patients]. Néphrologie thérapeutique 2009, 5:214–216.

Tags:, , ,

Catégories : Médicaments et rein, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :