L’acétylcystéine, un médicament miracle?

La N-acétylcystéine ou acétylcystéine ou NAC est un acide aminé produit par le corps qui stimule la production de glutathion, un antioxydant puissant.

Elle est utilisée comme mucolytique en opérant par scission des ponts disulfures des mucoprotéines et rendant ainsi le mucus moins épais. C’est une des indications reconnues par la pharmacopée suisse (www.documed.ch):

Toutes les affections des voies respiratoires, qui mènent à la formation d’une sécrétion dense difficile à expectorer, telles que bronchite aiguë et chronique, laryngite, sinusite, trachéite, grippe, asthme bronchique et (en traitement additionnel) mucoviscidose.

La seconde indication est comme antidote pour l’intoxications par le paracétamol en protégeant le foie des dommages dus aux métabolites toxiques.[1]

Il y pourtant un nombre impressionnant de situations où l’acétylcystéine semble faire effet:[2]

  • Préservation de la fonction pulmonaire et prévention des exacerbations chez les patients BPCO .[3]
  • Atténuation des symptômes de la grippe (influenza).[4]
  • Préservation de la fonction pulmonaire chez les patients avec fibrose pulmonaire idiopathique.[5]
  • Traitement de l’infertilité chez les femmes résistantes au clomiphène en cas de syndrome des ovaires polykystiques.[6]
  • Diminution des épisodes de lithiases chez les patients avec cystinurie.[7]
  • Amélioration dans le choc septique avec une activité protectrice hépatique liée à la fois à l’amélioration de l’hémodynamique et à une activité cytoprotectrice directe.[8]
  • Ralentissement de la progression du SIDA.[9]
  • Réduction du risque de cancer colo-rectal par diminution des récidives de polypes.
  • Traitement du syndrome de Lyell induit par phénytoïne.[10]
  • Amélioration de la fonction rénale en cas de syndrome hépato-rénal.[11]
  • Traitement GVHD (graft-versus-host-disease) résistant aux stéroïdes.[12]
  • En psychiatrie, elle peut être prescrite dans le cadre de traitement contre la dépression.[13]

Toutes ces indications – bien que souvent parues dans des journaux prestigieux – demandent à être confirmées.

En ce qui concerne la néphrologie, c’est la néphropathie aux produits de contraste qui a fait couler beaucoup d’encre, puisque plus de quarante études (et presque autant de méta-analyses) ont eu lieu depuis l’année 2000 où Tepel et coll. publiait la première étude positive.[14]

L’acétylcystéine, est connue pour son effet anti-oxydant, et provoque chez l’animal une augmentation du débit sanguin ainsi qu’une diminution de l’apoptose cellulaire et de l’ischémie rénale.[15]

L’étude ACT (Acetylcysteine for Contrast-Induced Nephropathy trial) devrait mettre fin à cette polémique.[16] 2308 patients avec au moins un facteur de risque pour développer une néphropathie aux produits de contraste (âge > 70 ans, IRC, diabète, insuffisance cardiaque ou hypotension) ont été enrôlés dans cette étude randomisée en double aveugle acetylcystéine vs placebo. La dose d’acetylcystéine était de 2 doses de 1200 mg avant l’intervention et 2 doses après. Les résultats sont parlant puisque l’augmentation de la créatinine de 25% dans chaque groupe était la même (12.7% vs 12.7%) et les résultats étaient consistants dans tous les sous-groupes.

In conclusion, our trial, the largest conducted to date, showed that acetylcysteine is ineffective to prevent contrast-induced acute kidney injury. Therefore, we do not recommend routine use of acetylcysteine for patients undergoing angiography.

L’acetylcystéine n’est donc pas le médicament magique pour protéger les reins en cas d’injection d’un produit de contraste iodé!

Source

1. Harrison PM, Wendon JA, Gimson AE, Alexander GJ, Williams R: Improvement by acetylcysteine of hemodynamics and oxygen transport in fulminant hepatic failure. N. Engl. J. Med. 1991, 324:1852–1857.

2. Millea PJ: N-acetylcysteine: multiple clinical applications. American family physician 2009, 80:265–269.

3. Decramer M, Rutten-van Mölken M, Dekhuijzen PNR, Troosters T, van Herwaarden C, Pellegrino R, van Schayck CPO, Olivieri D, Del Donno M, De Backer W, Lankhorst I, Ardia A: Effects of N-acetylcysteine on outcomes in chronic obstructive pulmonary disease (Bronchitis Randomized on NAC Cost-Utility Study, BRONCUS): a randomised placebo-controlled trial. Lancet 2005, 365:1552–1560.

4. De Flora S, Grassi C, Carati L: Attenuation of influenza-like symptomatology and improvement of cell-mediated immunity with long-term N-acetylcysteine treatment. Eur. Respir. J. 1997, 10:1535–1541.

5. Demedts M, Behr J, Buhl R, Costabel U, Dekhuijzen R, Jansen HM, MacNee W, Thomeer M, Wallaert B, Laurent F, Nicholson AG, Verbeken EK, Verschakelen J, Flower CDR, Capron F, Petruzzelli S, De Vuyst P, van den Bosch JMM, Rodriguez-Becerra E, Corvasce G, Lankhorst I, Sardina M, Montanari M, IFIGENIA Study Group: High-dose acetylcysteine in idiopathic pulmonary fibrosis. N Engl J Med 2005, 353:2229–2242.

6. Rizk AY, Bedaiwy MA, Al-Inany HG: N-acetyl-cysteine is a novel adjuvant to clomiphene citrate in clomiphene citrate-resistant patients with polycystic ovary syndrome. Fertil. Steril. 2005, 83:367–370.

7. Mulvaney WP, Quilter T, Mortera A: Experiences with acetylcysteine in cystinuric patients. J Urol 1975, 114:107–108.

8. Rank N, Michel C, Haertel C, Lenhart A, Welte M, Meier-Hellmann A, Spies C: N-acetylcysteine increases liver blood flow and improves liver function in septic shock patients: results of a prospective, randomized, double-blind study. Crit. Care Med. 2000, 28:3799–3807.

9. Herzenberg LA, De Rosa SC, Dubs JG, Roederer M, Anderson MT, Ela SW, Deresinski SC, Herzenberg LA: Glutathione deficiency is associated with impaired survival in HIV disease. Proc Natl Acad Sci USA 1997, 94:1967–1972.

10. Redondo P, de Felipe I, la Peña de A, Aramendia JM, Vanaclocha V: Drug-induced hypersensitivity syndrome and toxic epidermal necrolysis. Treatment with N-acetylcysteine. Br. J. Dermatol. 1997, 136:645–646.

11. Holt S, Goodier D, Marley R, Patch D, Burroughs A, Fernando B, Harry D, Moore K: Improvement in renal function in hepatorenal syndrome with N-acetylcysteine. The Lancet 1999, 353:294–295.

12. Colombo AA, Alessandrino EP, Bernasconi P, Arcese GW, Rabusin M, Bacigalupo A, Bernasconi C: N-acetylcysteine in the treatment of steroid-resistant acute graft-versus-host-disease: preliminary results. Gruppo Italiano Trapianto di Midollo Osseo (GITMO). Transplantation 1999, 68:1414–1416.

13. Berk M, Copolov DL, Dean O, Lu K, Jeavons S, Schapkaitz I, Anderson-Hunt M, Bush AI: N-acetyl cysteine for depressive symptoms in bipolar disorder–a double-blind randomized placebo-controlled trial. Biol. Psychiatry 2008, 64:468–475.

14. Tepel M, van der Giet M, Schwarzfeld C, Laufer U, Liermann D, Zidek W: Prevention of radiographic-contrast-agent-induced reductions in renal function by acetylcysteine. N Engl J Med 2000, 343:180–184.

15. Fishbane S: N-Acetylcysteine in the Prevention of Contrast-Induced Nephropathy. Clin J Am Soc Nephrol 2007.

16. ACT Investigators: Acetylcysteine for Prevention of Renal Outcomes in Patients Undergoing Coronary and Peripheral Vascular Angiography: Main Results From the Randomized Acetylcysteine for Contrast-Induced Nephropathy Trial (ACT). Circulation 2011, 124:1250–1259.

Tags:, ,

Catégories : Insuffisance rénale aiguë, Médicaments et rein, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Rétroliens/Pings

  1. Je vous reparle du système RenalGuard™ | NEPHROHUG - 18 octobre 2011

    […] estimé (DFGe) ≤ 30 ml/min/1.73 m2.[1] Les deux groupes recevaient de l’acétylcystéine (mais on sait que cela ne sert à rien) La néphropathie au produit de contraste (CIN) est défini ici comme une augmentation de la […]

    J'aime

  2. Le préconditionnement ischémique en néphrologie | NEPHROHUG - 20 août 2012

    […] mannitol, aminophylline, atrial natriuretic peptide, captopril, anti-calcique, alprosadil et acétylcystéine (ça c'est moi qui le dit)] ne marchent […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :