Congestion rénale, de quoi parle-t-on?

Vous avez remarqué que dans mon dernier billet, j’utilise par 2 fois le terme de congestion rénale, de quoi s’agit-il?

Le concept d’un afflux anormal de sang dans les vaisseaux du rein ou congestion rénale entraînant une insuffisance rénale est connu depuis 1930. Plusieurs mécanismes sont évoqués:

  • Un modèle expérimental provoquant une hypovolémie et augmentant la pression de la veine rénale va causer une insuffisance rénale indépendamment du débit cardiaque.
  • Une compression temporaire de la veine rénale va occasionner une diminution d’excrétion de sodium, une diminution du GFR et une diminution du débit sanguin rénal.
  • Une augmentation de la pression veineuse centrale (PVC) peut engendrer une augmentation de la pression interstitielle rénale qui donne lieu à un état hypoxique du parenchyme rénal. Cet état est similaire aux mécanismes par lesquels une congestion hépatique déclenche une insuffisance hépatique en cas d’insuffisance cardiaque.
  • Des données suggèrent qu’une augmentation de la pression intra-abdominale (définit comme > 8 mmHg) engendrée par un oedème viscéral ou de l’ascite participe à ce tableau.
  • Une augmentation chronique du volume circulant ou de la PVC va atténuer un certain nombre de réflexes vasculaires, donnant lieu à une baisse encore plus importante du débit sanguin rénal.
  • Une augmentation de la PVC participe à  la baisse du GFR chez des patients souffrant d’hypertension artérielle pulmonaire avec un débit cardiaque conservé.
  • Une récente sous-analyse de l’étude ESCAPE suggère que la péjoration de la fonction rénale est le fait d’une augmentation de la PVC.
  • Une étude sur 145 patients souffrant d’une insuffisance cardiaque décompensée (NYHA III-IV – FEVG < 30%) a montré que la PVC était le facteur hémodynamique prédictif  le plus important d’une péjoration de la fonction rénale.
  • Enfin, une équipe hollandaise a revu ses données de cathétérisme cardiaque droit chez 2’557 patients et montré que l’augmentation de la PVC est associée à une insuffisance rénale et est une cause indépendante de mortalité.

Tous ces éléments pour dire que dans l’atteinte rénale en cas d’insuffisance cardiaque , il se peut que ce ne soit pas que la baisse du débit cardiaque qui soit en cause.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.