Hémofiltration à haut volume

Voici la présentation que j’ai faite aux soins intensifs sur l’hémofiltration à haut volume.

Sur une période de 3 ans, nous avons dialysé 55 patients avec choc septique réfractaire en haut volume (70 ml/kg/h). La mortalité observée est identique à la mortalité prédite par les scores cliniques (SAPS II et APACHE II). Nous allons donc abandonner cette méthode sur la base de nos observations et de la littérature actuelle et proposer CVVHDF à 30 ml/kg/h en pré-dilution (1/3 dialyse 1/2 pré-dilution et 1/6 post-dilution) pour tout le monde.

NB: les données détaillées ont été retirées car susceptibles d’être publiées dans un journal scientifique (!)

Tags:,

Catégories : Epuration extra-rénale, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Rétroliens/Pings

  1. Histoire de l’épuration extra-rénale continue | NEPHROHUG - 17 novembre 2011

    […] dans le sepsis et l’insuffisance hépatique comme l’hémofiltration à haut-volume (HVHF) [j’en parle dans ce billet], la filtration et adsorption plasmatique couplée (CPFA), le foie bioartificiel et des stratégies […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :