L’hypokaliémie en bref

Voici la présentation que j’ai donné ce matin à l’hôpital de la Tour sur l’hypokaliémie. Il s’agit de quelques rappels et de la présentation d’un cas d’hypokaliémie à 1.2 mmol/l (!)

Je vous conseille la lecture des différents articles qui m’ont permis de préparer cette présentation et particulièrement les 2 premiers qui sont en français.[1-7]

Cliquer sur l’image pour ouvrir la présentation au format PDF (15.5 Mo)

Source

1. Katerinis I, Fumeaux Z: [Hypokalemia: diagnosis and treatment]. Rev Med Suisse 2007, 3:579–582.

2. Lachance CH, Morin J: L’hypokaliémie au quotidien. Le Médecin du Québec 2005, 40 (12): 65-71

3. Gennari FJ: Hypokalemia. N. Engl. J. Med. 1998, 339:451–458.

4. Palmer BF: A Physiologic-Based Approach to the Evaluation of a Patient With Hypokalemia. Am J Kidney Dis 2010, 56:1184–1190.

5. Nosworthy A: Images in clinical medicine. Hypokalemia. N Engl J Med 2003, 349:2116.

6. Mount DB, Zandi-Nejad K: Chapter 17 – Disorders of Potassium Balance. In Brenner & Rector’s The Kidney. Ninth Edition. Elsevier; 2011:640–688.

7. Weiner ID, Wingo CS: Hypokalemia–consequences, causes, and correction. J Am Soc Nephrol 2005, 8:1179–1188.

Tags:

Catégories : Electrolytes, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

8 Commentaires le “L’hypokaliémie en bref”

  1. 20 novembre 2012 à 09:55 #

    Réponse à un collègue qui me posait des questions sur le cas de la présentation:

    Cher Michel,

    Voici l’histoire de ce patient de 84 ans:

    Il est connu pour une hypertension artérielle traitée par co-aprovel et pour un diabète de type 2 traité par ADO. Son médecin décide que le diabète n’est pas assez bien contrôlé et il débute un traitement de Levemir, le potassium est alors normal. Il revoit son patient après 2 semaines et introduit du fludex en raison de l’apparition d’OMI importants. Le patient présente ensuite une baisse de l’état général, les oedèmes continuent d’augmenter et 1 mois après le début de la Levemir, il refait une prise de sang qui trouve un potassium bas (1.5 mmol/l) et l’envoie à l’hôpital.

    C’est là que l’on a cette première gazométrie avec un K à 1.2 mmol/l avec un bicarbonate à 52.1 mmol/l ainsi qu’une hypocalcémie, une hypoglycémie, une hyponatrémie et une anémie (y’a rien de normal). A ce moment-là, on suspecte la Levemir de participer au syndrome oedèmateux, comme cela peut être le cas quand on débute un traitement d’insuline (je l’ai appris là, mais il paraît que cela arrive, mécanisme?). Cliniquement, malgré ces oedèmes périphériques importants, le patient semble plutôt être hypovolémique et on début un remplissage (prudent, il a quand même un « gros » coeur sur la radiographie post mise en place de VVC) avec une pompe de K. Tu noteras le suivi aux heures de la kaliémie durant la nuit avec jusqu’à 20 mmol/h de potassium. Le spot urinaire inversé (K > Na) qui arrivera le lendemain semble confirmer la composante hypovolémique (hyperaldostéronisme secondaire).

    Malgré un remplissage prudent, le patient se met rapidement en pré-OAP (2e radiographie) et une échocardiographie met en évidence une IM sévère. Le traitement est dès lors rendu difficile car on aimerait pouvoir « vider » le patient de ses oedèmes, mais les reins retiennent le sodium en pensant qu’il est vide en raison d’une volume circulant efficace bas dans le cadre de l’insuffisance cardiaque. Il recevra jusqu’à 400 mg d’Aldactone, du Diamox et du Lasix et des brouettes de potassium, sans effet sur les oedèmes (cf photos). Finalement, il bénéficiera d’ultrafiltration (aquaphérèse) pour remettre son bilan à zéro.

    C’est ma lecture de ce cas et il y en a sûrement d’autres!

    Bien à toi

    J'aime

  2. 27 octobre 2014 à 22:02 #

    merci bcp pour ce travail assez interessant
    j ai aimé le diagrame qui a fait simplifier la demarche diagnostic
    je encore relire la question et si j’aurai des commentaires ou des questions je les posterai

    J'aime

  3. 10 novembre 2014 à 18:43 #

    la voila votre Source: Biff et coll. Am J Kidney Dis 2010

    J'aime

    • ilunga cedric
      13 octobre 2015 à 12:44 #

      Bonjour,en specialisation en nephrologie,je reste sur ma faim quant a la correction de l hypokaliemie,notamment sur la formule qui guide l estimation et la correction des pertes. J eclairer.Merciai cru comprendre qu il y en avait une mais je ne la trouve pas. Pouvez vous m

      J'aime

    • 5 novembre 2015 à 11:27 #

      Merci d’avoir fait suivre la source
      Bien à vous

      J'aime

Rétroliens/Pings

  1. Magnésium et hypokaliémie | / hic & nunc / nfkb's blog / - 9 décembre 2012

    […] Je vous conseille vivement la présentation sur l’hypokaliémie chez Vincent Bourquin, sur le blog […]

    J'aime

  2. MedCalc (calculateur médical) version 2.7 à gagner! | NEPHROBLOG - 8 mai 2013

    […] Gradient traustubulaire K: voir L’hypokalliémie en bref […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :