FGF23 ou PTH, ou le contraire?

Tous ceux qui ont dû un jour expliquer le mécanisme de l’hyperparathyroïdie secondaire en cas d’insuffisance rénale chronique, se sont retrouvés dans la situation où…. on sait pas trop bien qui a commencé! Ce qui fait que le diagramme présente plusieurs flèches et que l’on espère que personne ne demandera plus de précision lors de la présentation.

Voici le schéma que l’on présentait alors, en expliquant que le phosphate monte et le calcitriol baisse, mais sans savoir dans quel ordre.

Grâce  aux études de Hasegawa et coll. sur le rat dans le dernier Kidney International « Direct evidence for a causative role of FGF23 in the abnormal renal phosphate handling and vitamin D metabolism in rats with early-stage chronic kidney disease« , on peut corriger le schéma et affirmer que c’est le FGF23 qui a commencé le premier!

Bon, c’est bien tout cela, mais pourquoi le FGF23 augmente?

Tags:,

Catégories : Insuffisance rénale chronique, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

2 Commentaires le “FGF23 ou PTH, ou le contraire?”

  1. Mugon_fox
    21 mars 2013 à 18:17 #

    La PTH stimule la 1-alpha-hydroxylase qui active la Vit. D qui via son récepteur osseux va augmenter la synthèse en FGF23 par les ostéocytes.

    Je sais pas si la question du pourquoi le FGF23 augmente est toujours d’actualité mais voilà ce que je sais en tout cas.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :