L’acide pyroglutamique ou 5-oxoproline

Le dernier truc mnémonique pour se rappeler des étiologies de l’acidose métabolique à trou anionique augmenté est GOLD MARK (cf cette correspondance dans le Lancet) pour:

  • Glycols (ethylene and propylene)
  • Oxoproline
  • L-lactate
  • D-lactate
  • Methanol
  • Aspirin
  • Renal failure
  • Ketoacidosis

L’acidose lactique et l’acido-cétose restent les causes les plus fréquentes! Les toxiques comme l’éthylène glycol et le méthanol, on s’en souvient! L’aspirine, si on se rappelle que c’est l’acide acétylsalycilique, cela aide et l’insuffisance rénale, il n’y a pas besoin de nous faire un dessin. Mais quoi est-ce que c’est que l’oxoproline?

L’oxoproline ou plutôt le 5-oxoproline est synonyme d’acide pyroglutamique. Le déficit en glutathion synthétase ou acidurie pyroglutamique est une maladie hétérogène et rare. Pour comprendre ce qui se passe, il faut se plonger dans le cycle du gamma-glutamyl (cf figure adaptée de cette article). Dans sa forme acquise, un déficit en glutathion (①) va entraîner une perte de rétro-contrôle sur l’activité de la  gamma-glutamylcystéine synthétase (②) et l’augmentation de la production de gamma-glutamycystéine (③) qui est partiellement transformée en 5-oxoproline (④).

L’acidose métabolique (AM) à trou anionique augmenté secondaire à l’accumulation de 5-oxoproline a été rapporté chez des patients prenant un traitement de paracétamol (acetaminophen) en chronique. Le paracétamol va entraîner une baisse du glutathion. Pour entraîner l’accumulation de 5-oxoproline, la prise chronique doit être associée à une malnutrition, un sepsis, un alcoolisme chronique et ceci particulièrement chez les femmes.

This entity undoubtedly is rare but very important to recognize because it can be treated by withdrawing a very common therapeutic agent.

N’oubliez pas d’y penser dans votre prochain diagnostic différentiel pour une acidose métabolique. D’ailleurs si on vous appelle pour cela, c’est sûrement pas une acido-cétose ou une acidose lactique, quoique!

Tags:, , ,

Catégories : Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

un commentaire le “L’acide pyroglutamique ou 5-oxoproline”

  1. claude
    1 novembre 2017 à 12:38 #

    Bonjour ma fille autiste sur sa peptidurie urinaire a un gros problème de 5 oxo proline, ça m’a bien expliqué ce qu’elle avait merci.elle a un gros stress oxydatif…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :