Calcul rénal d’oxalate de calcium

Le calcul rénal (du latin calculus, caillou), également appelé néphrolithiase, urolithiase, lithiase rénale, ou lithiase urinaire est un agrégat solide de minéraux dissous, le plus souvent composé d’oxalate de calcium. Celui-ci se trouve sous deux formes. La forme la plus fréquente est l’oxalate de calcium di-hydraté dont le nom minéralogique est weddellite. L’autre forme est l’oxalate de calcium mono-hydraté ou whewellite. [http://www.agora.crosemont.qc.ca/urinesediments/docfr/doc_025.html]

La weddellite 2(H20) cristallise dans un système tétragonal. La forme classique est la bi-pyramide à huit faces. En microscopie optique, la weddelite se reconnaît facilement par sa forme qui rappelle une enveloppe. Des formes plus complexes sont possibles (haltères). La présence de weddelite dans l’urine a ordinairement peu de significations cliniques.

La whewellite H20 est une forme rare de cristallisation d’oxalate de calcium. Elle cristallise sous forme de feuillets monocliniques mais dans la majorité des cas celle-ci précipite sous forme de lamelles ovales. La présence de whewellite sous forme de structures ovoïdes fortement agglutinés, de structures jumelles, de microlithes dans l’urine serait l’indication d’une précipitation massive pathologique.

L’incidence annuelle est de 10% de la population en Europe et est plus importante dans les pays chauds. La moitié des personnes qui ont eu un calcul rénal récidiveront. Les calculs surviennent plus souvent chez les hommes que chez les femmes.[1] Environ 80% des calculs sont à base de calcium, et parmi ces derniers, environ 80% sont constitués d’oxalate de calcium.[2]

Un bilan biologique minimal est recommandé en cas de premier épisode et comprendra une récolte urinaire de 24h (débit urinaire?) et un dosage de la calcémie (hyperparathyroïdisme primaire?). La réalisation d’un bilan biologique approfondi est généralement réservée aux patients présentant un second épisode lithiasique (calcémie, phosphatémie, uricémie, kaliémie et créatininémie) avec une récolte urinaire de 24h (créatininurie, calciurie, phosphaturie, natriurèse, kaliurèse, uraturie, oxalurie, citraturie, cystinurie et excrétion urinaire d’urée), une mesure du pH urinaire à jeun (secondes urines du matin) et un examen microscopique du sédiment urinaire (cristaux, éléments figurés).

On imagine souvent – à tort – que la consommation de calcium aggrave le risque de développer un calcul rénal à base de calcium.  Au contraire, un régime pauvre en calcium augmente le risque de calcul et de récidive. En effet, le calcium ingéré va précipiter avec l’oxalate et être éliminé par les selles.

L’hyperoxalurie est un facteur de risque majeur pour la constitution de lithiase d’oxalate de calcium car la concentration urinaire d’oxalate est dix fois moindre que la concentration de calcium et toute augmentation de l’oxalurie s’accompagne d’un risque accru de précipitation, le calcium étant largement en excès. Les aliments riches en oxalate doivent donc être évités [rhubarbe, épinard, côte de bette, betterave, son de blé, noix, soja, chocolat, thé, fraise…][3]

L’hypocitraturie est également fréquemment en cause chez les patients présentant des lithiases d’oxalate de calcium. Le citrate étant un inhibiteur majeur de la cristallisation de l’oxalate de calcium, mais aussi de l’agrégation des cristaux, la réduction de son excrétion urinaire s’accompagne d’un risque lithiasique accru.

La vitamine C peut se convertir dans l’organisme en oxalate et augmenter l’oxalurie.

Les mangeurs de viande ont plus de risque de faire un calcul rénal car les protéines animales diminuent l’excrétion de citrate de et augmentent celle d’acide urique et de calcium. Un régime pauvre en protéine (< 80 g par jour), en sel et en oxalate a des effets favorables mesurés sur la formation de calcul d’oxalate de calcium.[4]

Le diabète est un facteur de risque pour développer un calcul rénal par diminution de l’excrétion urinaire de citrate et augmentation de celle de calcium. L’obésité augmente l’excrétion urinaire d’oxalate.

Facteurs de risque pour la formation de calcul d’oxalate de calcium[2][5][6][7][8][9]

Facteur de risque Causes Traitment Niveau d’évidence
Faible miction Exercice physique, faible prise de boisson, chaleur, maladie intestinale Augmenter la prise de boisson à 2.5-3 litre par jour RCT [Borghi et coll. J Urol 11996; 155: 839]
Hypercalciurie Hyperparathyroïdisme primaire, idiopathique, intoxication à la vitamine D Réduire la prise de sodium; débuter un traitement diurétique par un thiazidique; ne pas diminuer la prise de calcium; augmenter la prise de calcium à 1000 mg par jour RCT [Borghi et coll. N Engl J Med 2002; 346: 77]
Hyperoxalurie Prise alimentaire et métabolisme endogène; maladie inflammatoire de l’intestin Réduire la prise d’oxalate; augmenter la prise de produits laitiers lors de la prise d’aliments contenant de l’oxalate Pas de RCT [Holmes et coll. Urol Res 2004; 32: 311]
Hypocitraturie Acidose tubulaire rénale; autres acidoses métaboliques; maladie chronique de l’intestin; idiopathique Débuter un traitement par citrate de potassium (3×20 mmol) et ajuster pour citraturie valeurs hautes de la norme RCT [Barcelo et coll. J Urol 1993; 150: 1761
Hyperuricosurie Prise excessive de purine (protéines animales) Réduire la prise de purine; débuter un traitement par allopurinol RCT [Ettinger et coll. N Engl J Med 1986; 315: 1386]
Augmentation de l’excrétion de sodium Régime riche en sodium Régime pauvre en sel Pas de RCT sur le régime pauvre en sel seul [Borghi et coll. N Engl J Med 2002; 346: 77]

L’efficacité des mesures thérapeutiques doit être vérifiée par le dosage périodique des différents facteurs de risque lithiasiques sur les urines de 24 heures et la recherche de cristaux d’oxalate de calcium par l’examen microscopique du sédiment urinaire. En pratique, un bilan biologique de contrôle sera réalisé un mois après l’instauration des mesures thérapeutiques, puis avec une périodicité de six mois la première année et ensuite tous les ans.

La maladie lithiasique peut – si elle est ignorée – conduire à une insuffisance rénale terminale.[10] En effet, une obstruction prolongée, surtout associée à une infection du parenchyme rénal, peut conduire à une atrophie progressive des reins.[11] Un autre mécanisme est le dépôt de cristaux dans les tubes et dans l’interstice des reins (néphrocalcinose).[12] Cette évolution vers une IRT n’est possible que si le diagnostic est tardif ou erroné et si le traitement est inadéquat ou insuffisant.

Source

http://nephrohug.com/medecin/dialyse/lithiase-urinaire/

1. Tiselius H-G: Epidemiology and medical management of stone disease. BJU Int. 2003, 91:758–767.

2. Finkielstein VA, Goldfarb DS: Strategies for preventing calcium oxalate stones. CMAJ : Canadian Medical Association journal = journal de l’Association medicale canadienne 2006, 174:1407–1409.

3. Massey LK, Roman-Smith H, Sutton RA: Effect of dietary oxalate and calcium on urinary oxalate and risk of formation of calcium oxalate kidney stones. J Am Diet Assoc 1993, 93:901–906.

4. Reddy ST, Wang C-Y, Sakhaee K, Brinkley L, Pak CYC: Effect of low-carbohydrate high-protein diets on acid-base balance, stone-forming propensity, and calcium metabolism. Am J Kidney Dis 2002, 40:265–274.

5. Borghi L, Meschi T, Amato F, Briganti A, Novarini A, Giannini A: Urinary volume, water and recurrences in idiopathic calcium nephrolithiasis: a 5-year randomized prospective study. J Urol 1996, 155:839–843.

6. Borghi L, Schianchi T, Meschi T, Guerra A, Allegri F, Maggiore U, Novarini A: Comparison of two diets for the prevention of recurrent stones in idiopathic hypercalciuria. N Engl J Med 2002, 346:77–84.

7. Holmes RP, Assimos DG: The impact of dietary oxalate on kidney stone formation. Urol. Res. 2004, 32:311–316.

8. Barcelo P, Wuhl O, Servitge E, Rousaud A, Pak CY: Randomized double-blind study of potassium citrate in idiopathic hypocitraturic calcium nephrolithiasis. J Urol 1993, 150:1761–1764.

9. Ettinger B, Tang A, Citron JT, Livermore B, Williams T: Randomized trial of allopurinol in the prevention of calcium oxalate calculi. N. Engl. J. Med. 1986, 315:1386–1389.

10. Jungers P, Joly D, Barbey F, Choukroun G, Daudon M: [Nephrolithiasis-induced ESRD: frequency, causes and prevention]. Néphrologie thérapeutique 2005, 1:301–310.

11. Worcester E, Parks JH, Josephson MA, Thisted RA, Coe FL: Causes and consequences of kidney loss in patients with nephrolithiasis. Kidney Int 2003, 64:2204–2213.

12. Jungers P, Joly D, Barbey F, Choukroun G, Daudon M: ESRD caused by nephrolithiasis: prevalence, mechanisms, and prevention. Am J Kidney Dis 2004, 44:799–805.

Tags:, , ,

Catégories : Lithiase

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

49 Commentaires le “Calcul rénal d’oxalate de calcium”

  1. Nico
    28 février 2013 à 11:24 #

    Bonjour et merci pour cet article.
    une petite quinzaine d’années que je fais des crises régulièrement et n’avais jamais eu le réflexe de regarder sur internet.
    Plus qu’à adapter le régime alimentaire 😉
    et refaire un bilan 😦

    J'aime

  2. Roon'
    4 mai 2013 à 11:12 #

    Bonjour

    Merci pour cet article. Il y a un commentaire que je ne comprends pas. je vous cite :
    « On imagine (…) que la consommation de calcium aggrave le risque (…) Au contraire, un régime pauvre en calcium augmente le risque de calcul (…) .
    Alors, pourquoi déconseiller la consommation d’aliments riches en oxalates?
    Si faire un régime NON pauvre en calcium permet de diminuer les risques, pourquoi se retrouve-t-on alors en  » hyperoxalurie  » ?

    Personnellement je viens de sortir de ma 3ème crise. L’analyse révèle ceci:
    Whewellite et maladie Cacchi-Ricci.
    Je suis donc à la recherche d’infos sur ce sujet.
    Sauf que là, je en comprends pas toutes vos explications.

    R’

    J'aime

    • 7 mai 2013 à 19:19 #

      Cher Roon,
      On se retrouve en hyperoxalurie parce que l’on mange trop d’oxalate. Le fait d’avoir un régime pauvre en calcium, augmente encore ce risque car plus d’oxalate arrive dans la circulation sanguine et à terme dans les reins où il peut précipiter et faire des calculs. Le but est donc de diminuer la consommation d’oxalate et non de calcium.
      Bien à vous

      J'aime

  3. Roon'
    7 mai 2013 à 20:13 #

    Bonjour

    Merci pour cette réponse claire. Je comprends. Je n’avais pas fait la différence entre les 2 termes : Oxalate et Calcium. Mais, ni y a t il vraiment rien qui puisse « dissoudre » les calculs d’Oxalate en formation dans les reins ( CaC2O4 ) ? Un chimiste devrait venir à bout d’une telle formule pour que ça donne du H2O + kekchose… Cordialement.

    J'aime

  4. Djo
    21 mai 2013 à 16:43 #

    Hello,
    Roon’, de fait, ce ou ces produit(s) existe(nt).
    J’ai souffert de calcul rénal pour la première fois il y a 3 semaines. (Je ne suis pas près d’oublier !)
    Après qq temps, ne pouvant me défaire de cette « pierre », un collègue m’a conseillé la préparation magistrale d’un pharmacien liégeois. J’en ignore la composition. Tout au plus, puis-je vous dire que cela sent très fort l’éther, que cela a une consistance visqueuse et que la cuiller à soupe qu’il faut avaler quotidiennement est une véritable horreur à ingurgiter !
    En association avec une tisane à prendre au maximum 10 jours de suite, j’ai réduit sensiblement la taille du calcul rénal (4mm selon l’echographie) au point de pouvoir l’expulser, sans aucune douleur, après une semaine.
    Je transmets en message privé les coordonnées du pharmacien si vous le souhaitez : il peut envoyer le produit par la poste.
    Cela dit, sans publicité intéressée et sans connaissance précise de ce que j’ai avalé, ni des éventuelles contre indications s’il y en a. Prendre renseignements, pour cela, en direct avec le préparateur.

    J'aime

    • 21 mai 2013 à 17:53 #

      Cher Djo,
      Comme vous le savez peut-être, il existe différents types de calcul (oxalate, calcium, urate…) qui nécessitent des traitements différents. Je serais intéressé de savoir en quoi consiste cette préparation magistrale. On peut « facilement » dissoudre des calculs d’acide urique.
      De quelle taille était votre calcul initialement, radio-transparent ?
      Mais attention ce qui peut faire diminuer une sorte de calcul peut en faire augmenter une autre !
      Bien à vous

      J'aime

      • Djo
        21 mai 2013 à 19:59 #

        Bonjour à nouveau,

        Pressé de répondre à Roon’, je ne l’ai pas encore fait : je veux pourtant vous remercier pour toutes les explications lues plus haut.
        De « mon » calcul, je n’ai pas encore la composition : il est en labo et j’imagine que mon médecin m’informera quand il en saura lui-même un peu plus.
        En revanche, si cela aide, je précise que le calcul n’avait pas été vu à la radio mais qu’il a ensuite été détecté au scanner puis vérifié un peu plus tard (il m’était fort attaché et ne voulait plus quitter) par une échographie.
        Sur la composition du produit « dissolvant », je ne sais rien si ce n’est ce que j’ai décrit plus haut en terme d’odeur et de viscosité. Pour les coordonnées du pharmacien-préparateur qui peut vous éclairer, joignez-moi en MP et je vous les transmettrai.
        Sur la taille du calcul : initialement 4mm et, à la sortie, environ la moitié.
        Cela dit, je suis étonné d’apprendre que j’aurais pu faire grossir ce calcul en prenant un produit inadapté. Personne ne m’avait dit cela auparavant. Et je croyais par ailleurs, naïvement sans doute, que la toute grande majorité des calculs rénaux étaient d’oxalate…
        Bien à Vous

        PS : Et comment décide-t-on alors du produit à utiliser pour détruire les calculs… si ces calculs ne sont pas déjà expulsés et leur composition connue ?

        J'aime

      • 30 mai 2013 à 06:39 #

        Cher Djo,
        Vous avez probablement un calcul d’acide urique, vous me direz !
        C’est effectivement plus difficile de donner des recommandations quand on ne connaît pas la composition.
        Bien à vous

        J'aime

      • Djo
        9 juin 2013 à 13:03 #

        De fait ! Dans le mille. C’était un calcul d’acide urique.
        Pourtant, mes dernières analyses sanguines ne laissaient rien augurer de tel : le taux d’urée, depuis longtemps, est stable et dans la normale ! Je viens donc de refaire une prise de sang et j’ai donné un échantillon d’urine pour mesurer tout ça précisément.
        Cela étant, est-ce que, comme on me le prétend, la nourriture a un impact aussi décisif sur la formation des calculs ? Je mange et bois de façon équilibrée, me semble-t-il. J’ai réduit à 100 g les portions de viande que j’alterne régulièrement avec du poisson. Je consomme quotidiennement des légumes frais, du fromage, des jus (de pamplemousse surtout)…
        Bref, hormis le fait que j’ai une vie plutôt sédentaire, je ne vois pas où est l’os.
        Bien à Vous

        J'aime

    • Joseph mathieu
      5 septembre 2013 à 13:25 #

      J’aimerai connaître le nom et l’adresse du pharmacien. Merci.

      J'aime

      • Djo
        5 septembre 2013 à 16:28 #

        Bonjour Joseph,
        Il s’agit de la pharmacie VILLE aujourd’hui tenue aujourd’hui par PhLinotte, Grand’Route, 85 à 4367 Crisnée près de Liège. Le téléphone : 019/677085. Et le nom donné à la préparation magistrale : Uripass.
        Voilà ! Mais vous êtes prévenu / quote : ce qui peut faire diminuer une sorte de calcul peut en faire augmenter une autre !

        J'aime

    • gazagnaire
      25 novembre 2014 à 22:24 #

      Bonjour,
      cela m’intéresse car j’ai des calculs d’octale de calcium et souhaiterai éviter l’opération!!!!

      J'aime

      • Djo
        26 novembre 2014 à 08:52 #

        Bonjour Gazagnaire,
        Je ne peux que vous renvoyer aux coordonnées mentionnées ci-dessus et vous recommander tout d’abord de vérifier auprès du praticien si sa préparation ne comporte aucune contre indication par rapport à votre calcul.

        J'aime

    • fillit
      21 novembre 2015 à 17:03 #

      bonjour
      j’ai lu votre commentaire car je cherche un produit plutôt naturel qui réduirait les oxalates de calcium dans les urines et vous disiez en avoir essayer un venant d’un pharmacien de liege
      Merci pour les coordonnées
      Bonne soirée

      J'aime

      • Carl DEFOY
        22 novembre 2015 à 11:21 #

        Fillit bonjour,

        Comme signalé plus haut, « mon » calcul était formé d’urée. Je ne suis donc pas du tout certain que cette préparation vous convienne. Je vous suggère de vous renseigner auprès du préparateur : Il s’agit de la pharmacie VILLE aujourd’hui tenue aujourd’hui par PhLinotte, Grand’Route, 85 à 4367 Crisnée près de Liège. Le téléphone : 019/677085. Et le nom donné à la préparation magistrale : Uripass. Bien à vous

        Envoyé de mon iPhone

        J'aime

  5. Mouk am
    25 juin 2013 à 15:15 #

    Dans le cas des oxalates de calcium est-il vrais que consomer le fromage et le lait fermente augente le risque de developper les llthiases ?

    J'aime

    • 1 juillet 2013 à 11:36 #

      Le risque va dépendre de la quantité de fromage et de lait fermenté que vous consommez et du reste de votre régime 😉

      J'aime

  6. idriss
    13 septembre 2013 à 14:46 #

    Bonjour à tous. Depuis 5 ans j’essaie de me débarrasser de 2 petits calculs sans succès. Le problème est que le nephrologue ne veut pas me prescrire de médicaments pour cela. Il estime qu’avec 3 litres d’eau par jour je peux les expulser après quelques mois. Mais j’arrive difficilement à boire 1 litre par jour. Je comptais essayer de boire beaucoup de thé mais voilà que cela est déconseillé. Que faire alors

    J'aime

    • 25 septembre 2013 à 17:22 #

      Cher Idriss,
      Il faudrait uriner > 2 litres par jour et boire en conséquence. Si l’on ne sait pas de quelle nature sont vos calculs, il est difficile de proposer un traitement. Pourquoi n’arrivez-vous pas à boire ?
      Bien à vous

      J'aime

  7. APAP
    14 novembre 2014 à 12:52 #

    Bonjour Mr Bourquin

    Merci pour cet article très intéressant,
    Je voulais avoir un renseignement sur mon calcul qui m’a été enlevé lors d’une opération chirurgicale :

    celui ci est composé de 75 % de phosphate de calcium carbonaté
    et de 25 % d’oxalate de calcium mono hydraté

    donc quelle hygiène de vie dois je adopter ? ou que faire pour éviter la récidive…

    sachant que j’ai déjà eu trois coliques néphrétique en 3 ans (mais jamais vu les calculs au scanner)

    je fais du sport presque tous les jours,
    25 ans, 44 kg , 1m55, sans sousi de santé particulier.

    et si vous avez une adresse d’un bon néphrologue sur paris ou proche banlieue je suis preneuse…

    merci beaucoup.
    Bien à vous.

    J'aime

    • 21 novembre 2014 à 22:47 #

      Chère Chloé,
      Votre question me fait dire que mon article n’est pas clair !
      Il faut s’hydrater correctement pour avoir au moins 2 litres d’urine par jour, c’est le premier point et le plus important.
      Ensuite, il faudrait faire un bilan métabolique pour vous donner des recommandations plus spécifiques.
      Je ne connais pas de néphrologue sur Paris ou la proche banlieue…
      Bien à vous

      J'aime

  8. caron christine
    30 janvier 2015 à 20:27 #

    Bonjour APAP,

    Je lis ce soir tous les temoignages et sortant d un enfer qui a duré 1 an 1/2 et n est peut ryre pas fini, je te conseille de faire un bilan metabolique a l hopital Pompidou a paris, il y a plusieurs nephrologues.
    Il faut uriner effectivement 2 litres par jour et boire en conséquence.
    Ensuite pour le regime tout depend la nature des calculs.
    Si tu veux d autres renseignements, tu peux me contacter en message privé.

    J'aime

  9. LARGEAUD Stéphanie
    23 octobre 2015 à 16:01 #

    Bonsoir. Je viens de lire attentivement vos informations sur les lithiases. Donc je vous expose mon cas : Après avoir été aux urgences pour de fortes douleurs au flan gauche, on me dit que je fais une infection urinaire, puis on me prescrit une radio abdominaux rénale qui indique un calcul dans le rein gauche. Je poursuis avec un uroscanner qui confirme. Le 08/10/2015 je subis une lithotricie et je n’évacue qu’au bout de 3 jours après une souffrance sans nom. Je viens d’obtenir l’analyse des fragments expulsés : une hyperoxalurie intermittente, Whewellite 95% Proteines 5%, que me conseillez- vous ??? Je passe à nouveau un ASP le semaine prochaine.
    Cordialement.
    Stéphanie

    J'aime

    • 5 novembre 2015 à 11:56 #

      Chère Stéphanie,
      Je vous conseille de bien vous hydrater et de suivre attentivement les recommandations que je fournis sur cet article !
      Bien à vous

      J'aime

  10. Lucaq
    29 novembre 2015 à 19:29 #

    Bonjour, j’ai 24 ans et ai des calculs rénaux à répétition jusqu’a en avoir 1 par semaine… Les urgences commencent à bien me connaître. Mes calculs sont des oxalocalciques. Après plusieurs rendez vous chez des néphrologues, on m’à établi un régime à tenir pour éviter la formation de ces calculs que je respecte à la lettre depuis plus d’un an mais rien n’y fait… Le dernier était d’une taille de 4mm tout comme celui expulsé une semaine plus tôt… je ne sais plus quoi faire… existerait il un traîtement pour empêcher la formation des lithiases ?
    Merci de votre réponse…

    J'aime

    • 9 décembre 2015 à 15:04 #

      Bonjour,
      J’imagine que vous avez bénéficié d’un bilan métabolique. En fonction de celui-ci et si le régime ne marche pas, on peut proposer des traitements.
      Bien à vous

      J'aime

      • Lucaq
        26 décembre 2015 à 12:05 #

        Juste pour vous tenir informé… et bien après plusieurs examens on m’a diagnostiqué la maladie de cacchi ricci. Mon rein droit est rempli de calculs allant jusqu’à 1cm. Résultat je me fait opéré le 5 janvier

        J'aime

      • 10 janvier 2016 à 11:57 #

        Cher Lucaq,
        J’espère que votre intervention c’est bien passé. Continuez de bien vous hydrater.
        Bien à vous

        J'aime

      • 11 janvier 2016 à 08:26 #

        bonjour je vous souhaite bon courage pour votre operation moi jai de nonbreux cristeaux jai était au urgence je feasait des colique nefretique je doit faire un scaner jai toujours mal au dos et envie de toujours uriner

        J'aime

      • nadim
        14 mars 2016 à 11:48 #

        bonjour.. après l examen de mon calcul rénal d un calcule le bilan est le suivant :
        origine du prélèvement : rénale

        aspect macroscopique:

        nombre:………………………… plusieurs fragments
        aspect :…………………………..dur à surface bourgeonnante
        couleur:………………………….. brune-jaune clair
        taille en mm :…………………..1/5mm

        composition : oxalate de calcium

        alors je voudrai savoir c .v .p quel régime suivre et quel remède pour ce problème

        J'aime

      • 15 mars 2016 à 17:21 #

        Cher Nadim,
        Il faut suivre les recommandations générales pour les calculs rénaux (cf articles sur mon blog) et avez-vous fait un bilan métabolique ?
        Bien à vous

        J'aime

  11. 18 décembre 2015 à 16:29 #

    bonjour j.ai fait une analyses uriene et jai nonbreux cristaux oxalade de calcium que faire

    J'aime

    • 10 janvier 2016 à 11:55 #

      Bonjour,
      Il faut bien vous hydrater. Souffrez-vous de lithiases rénales ?
      Bien à vous

      J'aime

  12. Ghislaine GUERRIN
    16 mars 2016 à 11:44 #

    Je reçois à l’instant le résultat de l’analyse de mon caillou :weddellite oxalate de calcium dihydraté 10% et WHEWELLITE 90% Conclusion calcul mettant en évidence une hyper oxalurie associée à une hypercalciurie…….Faut il éviter certains aliments?

    J'aime

    • 22 mars 2016 à 22:21 #

      Chère Ghislaine,
      Un bilan métabolique pour des lithiases urinaires doit prendre un compte toute l’histoire du patient. Vous pouvez suivre les recommandations de base concernant les calcul d’oxalate de calcium, mais je ne peux pas vous conseillez spécifiquement sans avoir fait une consultation approfondie. Ce blog n’est pas le lieu pour cela, d’ailleurs…
      Bien à vous

      J'aime

      • Marc
        21 septembre 2016 à 20:31 #

        Bonsoir,
        J’ai parcouru ce blog avec beaucoup d’attention, souffrant moi même de plusieurs calculs au rein gauche et j’en profite pour remercier Vincent Bourquin pour son travail ainsi que pour la photo d’avatar qui lorsque l’on clique dessus et qu’on l’agrandit ne manque pas d’humour!!!

        J'aime

      • 3 octobre 2016 à 09:23 #

        Content de vous avoir fait sourire !
        Bien à vous

        J'aime

  13. Léopold
    5 novembre 2016 à 09:07 #

    C’est bien cet article. J’ai aimé.

    J'aime

  14. xavier
    7 février 2017 à 22:52 #

    Bonjour, bravo et merci pour votre généreux article !
    J’ai des douleurs apparues il y a 3 ou 4 mois et ressemblant à des calculs.
    Douleurs fortes au niveau du rein gauche, puis descendant de jour en jour, puis se stabilisant plus bas pour devenir sourdes.
    Maintenant ça me gêne surtout accroupis ou quand je me penche en avant.
    Le généraliste a confirmé mes soupçons hier et m’a prescrit analyses sanguines et des échographies.

    Je vais m’installer bientôt en naturopathe. Je connais les principales habitudes alimentaires menant à des lithiases urinaires et les situations à risque (à mon niveau !) mais mon souci est plutôt de trouver des solutions douces ou « naturelles » autres que préventives, plutôt en traitement même si c’est du moyen/long terme, pour moi et pour mes futurs patients.
    Je ne veux pas éviter les analyses, bien sûr, et je suis prêt à accepter les interventions mini-invasives ou invasives s’il le faut. Mais dans les cas où il n’y a pas de vrai urgence et si on peut faire autrement… Je pense que ça en intéressait plus d’un(e) !

    Quelle piste pouvez-vous m’indiquer, même si c’en est au stade de la recherche ?
    En phytothérapie il y a par exemple cette thèse de 2014, mais elle ne donne pas de conclusions très optimistes, surtout sur les oxalates de calcium (lue en travers) : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01281306/document

    merci

    J'aime

    • 2 mars 2017 à 11:31 #

      Cher Xavier,
      La façon la plus naturelle d’éviter les calculs est de s’hydrater correctement (voir pour uriner > 2 litres par jour) et manger sainement !
      Bien à vous.

      J'aime

  15. Gabriel BRUNI
    18 avril 2017 à 11:13 #

    Djo, bonjour.
    Je suis intéressé par l’adresse du Pharmacien Belge.
    Merci

    J'aime

    • Djo
      18 avril 2017 à 15:42 #

      Cf. un peu plus haut dans la discussion. Attention aux effets indésirables. Se renseigner auprès du pharmacien

      J'aime

Rétroliens/Pings

  1. Anomalies biologiques retrouvées lors d’un bilan de lithiase urinaire | NEPHROHUG - 3 janvier 2013

    […] Calcul rénal d’oxalate de calcium […]

    J'aime

  2. Tout savoir sur l’oxalate dans la maladie lithiasique | NEPHROBLOG - 25 mars 2014

    […] traitement de l’hyperoxalurie (voir Calcul rénal d’oxalate de calcium) dépend de l’étiologie et de la sévérité de celle-ci. Le traitement initial consiste à […]

    J'aime

  3. Calculs d’oxalate de calcium et chirurgie bariatrique | NEPHROBLOG - 19 avril 2014

    […] savoir sur l’oxalate dans la maladie lithiasique Calcul rénal d’oxalate de calcium Anomalies biologiques retrouvées lors d’un bilan de lithiase urinaire Recommandations […]

    J'aime

  4. Lithiases, quoi de neuf ? | NEPHROBLOG - 12 novembre 2014

    […] de calcium et chirurgie bariatrique  Tout savoir sur l’oxalate dans la maladie lithiasique Calcul rénal d’oxalate de calcium Anomalies biologiques retrouvées lors d’un bilan de lithiase urinaire Recommandations […]

    J'aime

  5. Bilan métabolique en cas de lithiase récidivante | NEPHROBLOG - 23 septembre 2015

    […] ? Site internet sur les calculs rénaux Tout savoir sur l’oxalate dans la maladie lithiasique Calcul rénal d’oxalate de calcium Anomalies biologiques retrouvées lors d’un bilan de lithiase urinaire Recommandations […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :