2. Estimation du poids sec et comment l’obtenir

Voici le deuxième point du « Guide de gestion clinique du patient en hémodialyse de maintenance » qui traite du poids sec.

La quête du poids sec est le quotidien de chaque patient dans chaque centre de dialyse.

2. Estimation du poids sec et comment l’obtenir

Rationnel :
L’hypervolémie chronique a été incriminée comme l’un des principaux facteurs de risques cardiovasculaires.[1] Cave : une ultrafiltration trop rapide conduit à une ischémie d’organes et à des épisodes d’hypotension intra-dialytiques. La gestion clinique de la volémie chez nos patients est donc l’un des principaux problèmes cliniques du traitement d’HD chronique.

Comment estimer le poids sec :
Combinaison de méthodes, tant cliniques que paracliniques. En premier lieu l’examen clinique avec évidemment la recherche de signes cliniques d’hypervolémie (œdèmes, HTA et symptômes d’insuffisance cardiaque gauche). Deuxièmement, les méthodes de bio-impédance (le BCM de Fresenius est utilisé dans notre unité) et en troisième lieu l’échographie pulmonaire.[2] Dosage du proBNP optionnel selon contexte clinique.

Comment arriver au poids sec: [3]
Durant la séance de dialyse une ultrafiltration prudente est préconisée (≤10ml/kg/h), si nécessaire allonger le temps de dialyse, viser le retour au poids sec à la séance du milieu de semaine plutôt que forcer l’UF et faire en dernier recours une séance d’ultrafiltration supplémentaire durant la semaine.[4, 5]
Durant la période interdialytique, restriction sodée et hydrique (8g de sodium = 1 litre d’H2O en plus pour maintenir l’isotonicité !!). Si persistance d’une diurèse résiduelle (>300ml/jour) prescrire Torasémide 200mg 1cp/jour. L’intervention d’une diététicienne doit être envisagée lors de prises pondérales importantes systématiques.

Voir aussi

1. Prescription de l’épuration extrarénale et évaluation de la qualité d’épuration
Bonnes pratiques d’hémodialyse

Sources

Guide de gestion clinique du patient en hémodialyse de maintenance

  1. Wizemann V, Wabel P, Chamney P, Zaluska W, Moissl U, Rode C, Malecka-Masalska T, Marcelli D: The mortality risk of overhydration in haemodialysis patients. Nephrol Dial Transplant 2009, 24:1574–1579.
  2. Moissl U, Arias-Guillén M, Wabel P, Fontseré N, Carrera M, Campistol JM, Maduell F: Bioimpedance-guided fluid management in hemodialysis patients. Clin J Am Soc Nephrol 2013, 8:1575–1582.
  3. Weiner DE, Brunelli SM, Hunt A, Schiller B, Glassock R, Maddux FW, Johnson D, Parker T, Nissenson A: Improving clinical outcomes among hemodialysis patients: a proposal for a “volume first” approach from the chief medical officers of US dialysis providers. Am J Kidney Dis 2014, 64:685–695.
  4.  Saran R, Bragg-Gresham JL, Levin NW, Twardowski ZJ, Wizemann V, Saito A, Kimata N, Gillespie BW, Combe C, Bommer J, Akiba T, Mapes DL, Young EW, Port FK: Longer treatment time and slower ultrafiltration in hemodialysis: associations with reduced mortality in the DOPPS. Kidney International 2006, 69:1222–1228.
  5. Zoccali C, Dounousi E, Abd ElHafeez S, Tripepi G, Mallamaci F: Should we extend the application of more frequent dialysis schedules? A ‘yes’ and a hopeful ‘no’. Nephrol Dial Transplant 2015, 30:29–32.

Image à la une

17 commentaires

  1. BONJOUR DR PUIS JE AVOIR DES RENSEIGMENTS CONCERNANT UNE PATIENTE QUI UNE DILATATION IMPORTANTE DES DEUX CAVITES GAUCHES DU COEUR 4 OREILLETTE GAUCHE ET VENTRICULE GAUCHE , ainsi un volume d’ejection du ventricule gauche est de 35 /100 , une alteration importante de la fonction contractile globale.si c’est possible pour cette patient au cours d’une seance de dialyse que doisje faire ?

    J'aime

      • Bonjour , je vous réponds cher DR moi je suis un médecin dialyseur , je bosses dans une unité d’hémodialyse , cette patiente a présente des douleurs thoraciques ,ainsi des crampes musculaires au cours des séance de dialyse . on a demandé un avis de cardiologie dont la fraction d’éjection ventriculaire est de 35/100 , j’aime bien savoir des renseignements concernant que dois je faire au cours de déroulement de la séance.cordialement.

        J'aime

      • Merci pour votre réponse.
        La baisse de la FEVG est de quelle origine ? Si elle présente des douleurs thoraciques, on peut imaginer une origine ischémique ? Pensez-vous aller plus loin dans les investigations cardiologiques ?
        Bien à vous

        J'aime

  2. […] Prescription de l’épuration extrarénale et évaluation de la qualité d’épuration 2. Estimation du poids sec et comment l’obtenir 3. Anticoagulation chez l’hémodialyse 4. Accès vasculaires 5. Etats fébriles en hémodialyse […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.