Infections urinaires

L’émergence de résistance aux quinolones a justifié de nouvelles recommandations pour la prise en charge des infections urinaires non compliquées, basées sur l’utilisation des furanes et de la fosfomycine en première intention.1

Je me base sur l’excellent article du Dr Stéphane Emonet dans la Revue Médicale Suisse 2011 pour revoir les dernières recommandations de traitement pour les infections urinaires.1

Je vous laisse découvrir l’article pour les définitions, l’épidémiologie et la pathogènèse de ces infections.

Cystite simple chez la femme non gravide: (recommandations genevoises)

Traitement de première intention Contre-indications
Nitrofurantoïne (Furadantine®) 100 mg 2x par jour PO durant 5 jours Fibrose pulmonaire, clairance < 60 ml/min, déficit en G6PD, polyneuropathie
Traitement de deuxième intention Contre-indications
Fosfomycine (Monuril®) 3 g, dose unique PO Clairance < 80 ml/min

Cystite récurrente chez la femme non gravide: (cliquer également sur l’image ci-dessus)

  • Antibiothérapie de cinq jours, adaptée aux cultures et antibiothérapies préalables

Bactériurie asymptomatique: (>10E5 cfu/ml)

  • Toujours traiter chez la femme enceinte (fosfomycine (Monuril®) dose unique PO ou céfuroxime-axétil (Zinat®) durant 5 jours) et parfois chez greffés rénaux. Pas chez le diabétique.

Pyélonéphrite simple:

  • Ciprofloxacine (Ciproxine®) PO, précédée d’une dose de ceftriaxone (Rocéphine®) 2 g IV. Suivi clinique et cultures à 48h.

Pyélonéphrite compliquée: (atteinte bilatérale, emphysémateuse, obstructive, abcédante, patient immuno-compromis, choc septique)

  • Amoxicilline-clavulanate (Augmentin®) + gentamicine ou pipéracilline-tazobactam (Tazobac®) ou imipénem (Tienam®)

Prostatite aiguë:

  • Quinolones ou pénicilline avec aminoglycosides ou céphalosporine de 3e génération en IV avec relai par Ciprofloxacine (Ciproxine®) ou TMP-SMX (Bactrim®) PO pour une durée de 4 semaines.

Pour les personnes intéressées à ce sujet, je vous signale les recommandations européennes d’urologie (http://www.uroweb.org/) concernant les infections urinaires.2

Source:

1. Emonet S, Harbarth S, van Delden C. Infection urinaire de l’adulte. Rev Med Suisse. 2011:912-916. [article en français au format PDF (979 Ko)]

2. F, Bjerklund-Johansen T, Botto H, et al. Guidelines on Urological Infections 2011 [recommandations en anglais au format PDF (975 Ko)]

Tags:

Catégories : Maladie du rein, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :