Quelques considérations sur le débit de filtration glomérulaire

Voici la présentation que j’ai faite à l’hôpital de Tour à Meyrin sur le débit de filtration glomérulaire (DFG).

Cliquer sur l’image pour ouvrir la présentation au format PDF (3.9 Mo)[1-3]

Capture d’écran 2013-08-13 à 21.17.22

En reprenant largement l’excellent article intitulé « DCIS = Gleason 6 = CKD 3 « de mon collègue américain Joel Topf, je propose également une classification plus « clinique » de l’insuffisance rénale chronique (DFG < 60 ml/min) en stade. C’est vrai que les stades 1 et 2 de l’actuelle classification ne sont pas vraiment utile, n’est-il pas? Il va sans dire qu’il faut ajouter, au calcul du DFGe, la protéinurie pour avoir une idée plus correcte de l’atteinte rénale de votre patient !

Capture d’écran 2013-08-13 à 21.07.23

Voir aussi

Estimation du débit de filtration glomérulaire

Protéinurie: aspects pratiques

Prévenir l’avenir des patients insuffisants rénaux chroniques

Mise en dialyse lors d’insuffisance rénale stade 4

 Source

1. Ponte B, Pruijm M, Marques-Vidal P, Martin P-Y, Burnier M, Paccaud F, Waeber G, Vollenweider P, Bochud M: Determinants and burden of chronic kidney disease in the population-based CoLaus study: a cross-sectional analysis. Nephrology Dialysis Transplantation 2013.

2. Botev R, Mallié J-P, Couchoud C, Schück O, Fauvel J-P, Wetzels JFM, Lee N, De Santo NG, Cirillo M: Estimating glomerular filtration rate: Cockcroft-Gault and Modification of Diet in Renal Disease formulas compared to renal inulin clearance. Clin J Am Soc Nephrol 2009, 4:899–906.

3. O’Hare AM, Choi AI, Bertenthal D, Bacchetti P, Garg AX, Kaufman JS, Walter LC, Mehta KM, Steinman MA, Allon M, McClellan WM, Landefeld CS: Age affects outcomes in chronic kidney disease. J. Am. Soc. Nephrol. 2007, 18:2758–2765.

6 commentaires

  1. Bonjour Vincent
    Pour un néphrologue comme moi, avec plus de 30 ans d’experience, les formules de calcul du DFG ont apporté beaucoup, permettant en particulier aux néphrologues de voir beaucoup plus de patients et surtout plus tot dans le parcours de leur IRC.
    Ce qu’il manque c’est comment savoir quels patients vont aller au stade 5, je pense que la protéomique pourra rapidement ? nous aider comme le montre le papier de Argiles dans Plos One de Mai 2013.
    Encore bravo pou le Blog
    B Hory

    J'aime

  2. Bonsoir,
    Je suis étudiante en médecine et je n arrive pas a comprendre si l,pour parler d’insuffisance renale chronique le seuil du DFG est à 60ml/min ou alors à partir de 90 ml/min chez les patients à risque.merci de m’éclairer .
    Cordialement
    Samia

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.