Aquaphérèse

Le dernier gadget que j’ai présenté n’avait pas remporté beaucoup de succès! [voir billet et commentaires sur RenalGuard®] En voici un autre qui est le système Aquadex™ pour faire de l’aquaphérèse.

Le terme aquaphérèse est utilisé pour décrire un traitement qui retire de l’eau et du sel chez les patients en surcharge hydro-saline (typiquement en cas d’insuffisance cardiaque). L’avantage par rapport à un traitement diurétique, c’est que l’on enlève plus de sodium. En effet l’ultrafiltrat va contenir la même concentration de sodium que le plasma du patient (isotonique).

En clinique, l’aquaphérèse avec le système Aquadex™ permet le retrait rapide de la surcharge hydro-saline et ceci par une voie périphérique. Il correspond à une épuration extra-rénale continue (EERC) style SCUF (Slow Continuous UltraFiltration ) mais sans la nécessité d’une voie centrale. Il faut que le patient n’ait pas d’indication pour être dialysé et cela peut se faire de manière ambulatoire.

Aquaphérèse EERC
Patient Surcharge volémique Complications rénales
Spécialiste Cardiologue, néphrologue, chirurgien, etc. Néphrologque
Traitement Hospitalier/ambulatoire Soins intensifs
Débit sang 10-40 mL/min 100-300 mL/min
Volume extra-corporel 33 mL 100-300 mL
Accès Périphérique ou central Central uniquement

Dans de petites études (maximum 40 patients), elle est associée à:

  • aucun problème électrolytique, rythmique ou tensionnel.(1)
  • plus de retrait de volume, de perte pondérale et d’amélioration des symptômes qu’un traitement médical seul.(2)
  • Réduction de la durée d’hospitalisation et des réadmissions à l’hôpital.(3)
  • Diminution significative et soutenue du poids des patients, des pressions de remplissage et du volume de l’oreillette gauche, ainsi qu’une amélioration du volume d’éjection et de la sévérité de la régurgitation mitrale.(4)

Une plus grande étude avec 200 patients (UNLOAD trial) a pu montrer qu’en cas d’insuffisance cardiaque décompensée, une ultrafiltration précoce permet une plus grande perte pondérale et volumique comparée à un traitement diurétique intra-veineux.(5)

Removal of isotonic fluid by UF compared with hypotonic urine by diuretics more effectively reduces total body sodium in congested HF patients.

Une piste intéressante pour traiter des insuffisances cardiaques réfractaires à un traitement diurétique.

Source:

1. Jaski BE, Ha J, Denys BG, et al. Peripherally inserted veno-venous ultrafiltration for rapid treatment of volume overloaded patients. J. Card. Fail. 2003;9(3):227–231.

2. Costanzo MR, Saltzberg M, O’Sullivan J, Sobotka P. Early ultrafiltration in patients with decompensated heart failure and diuretic resistance. J Am Coll Cardiol. 2005;46(11):2047–2051.

3. Bart BA, Boyle A, Bank AJ, et al. Ultrafiltration versus usual care for hospitalized patients with heart failure: the Relief for Acutely Fluid-Overloaded Patients With Decompensated Congestive Heart Failure (RAPID-CHF) trial. J Am Coll Cardiol. 2005;46(11):2043–2046.

4. Saltzberg M, Neumann A. Acute short term ultrafiltration produces sustained hemodynamic benefits in acutely decompensated heart failure patients. J Heart Lung Transpl 2005; 4(2): S130

5. Costanzo MR, Guglin ME, Saltzberg MT, et al. Ultrafiltration versus intravenous diuretics for patients hospitalized for acute decompensated heart failure. J Am Coll Cardiol. 2007;49(6):675–683.

Tags:,

Catégories : Epuration extra-rénale, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

3 Commentaires le “Aquaphérèse”

  1. 6 juin 2011 à 18:09 #

    Les auteurs ont publié une étude supplémentaire en 2010.
    Je pense que pour les services de cardiologie, ça doit pouvoir rendre des services pour passer un cap. En néphro je suis beaucoup plus dubitatif, car souvent les patients que nous voyons ont besoin d’un peu plus qu’une UF. J’aimerai voir combien de patients ont peu faire qu’en veines periphériques.
    En tout cas merci pour l’information qui m’avait complétement échappé.

    J'aime

Rétroliens/Pings

  1. Mise à jour sur le syndrome cardio-rénal | NEPHROHUG - 5 décembre 2012

    […] 2 litre par jour (!) et un régime pauvre en sel (2 g de Na par jour). Pour le groupe UF (cf article Aquaphérèse), celle-ci était fixée à 200 ml/h et le recours aux vasodilatateurs ou vasotoniques était […]

    J'aime

  2. 12 "clés" pour une bonne prise en charge hospitalière des patients "néphrologiques" | NEPHROBLOG - 13 novembre 2013

    […] cardiaque, résistant aux diurétiques et présentant de fréquentes hospitalisations, voir Aquaphèrèse [Je n'en aurais pas forcément parlé, mais je suis content qu'il le mentionne car j'affectionne […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :