Et avec cela, je vous met une épuration extrarénale continue en série ou en parallèle?

Nous avons été appelé plusieurs fois aux soins intensifs pour des patients sous ECMO qui n’urinait plus et la question était de savoir si l’on pouvait brancher la dialyse en série?

Tout d’abord quelques mots sur l’ECMO (ExtraCorporeal Membrane Oxygenation) qui est utilisée en cas d’arrêt cardiaque et/ou respiratoire après que les autres manoeuvres aient échouées. Cette technique a été utilisé pour la première fois en 1971, chez un jeune patient avec un syndrome de détresse respiratoire de l’adulte (ARDS) suite à un accident. Les années suivantes, d’autres cas sont rapportés et la technique se perfectionne. Une étude en 1975 montre un taux de survie de moins de 10% et la technique est abandonnée durant presque 15 ans. L’étude CESAR en 2009 remet cette technique au goût du jour pour les défaillance cardio-respiratoire sévère (mais réversible).

Les patients bénéficiant de cette technique présentent souvent une insuffisance rénale aiguë concomitante (jusqu’à 50%), une hypervolémie et des oedèmes. L’indication à une épuration extrarénale continue (ECMO) se pose alors. On peut utiliser une autre voie d’abord que celle utilisée pour l’ECMO (en parallèle) ou on peut essayer de brancher l’EERC sur l’ECMO (en série). Dans notre centre, c’est le « pompiste » qui gère l’ECMO et qui nous aide aux branchements.

Santiago et coll. propose ce branchement chez 6 enfants avec une ECMO veno-veineuse (l’EERC va dans le même sens):

Ronco et coll. ont utilisé ce branchement chez 15 patientes (branchement en contre-courant):

Ce qui est particulier, c’est que la pression artériel est positive et qu’il faut maintenir un débit sanguin assez important pour avoir un gradient de pression entre l’entrée (arterial line) et le retour (venous line). Nous l’avons fait chez un patient et c’est donc possible techniquement! Mais est-ce mieux que de mettre une EERC en parallèle? Je pense que cela se discute de cas en cas (risque infectieux, hémorragique, possibilité d’accès…)

Tags:, ,

Catégories : Epuration extra-rénale, Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :