Etudes en cours

Impact of Specialised Renal Care in Patients With Chronic Kidney Disease (IMPLICATE)

http://www.clinicaltrials.gov NCT00929760

Principal investigator: Dr Patrick Saudan

Investigators: Dr Nicola Marangon, Dr Michel Kossovsky-Picard, Dr Vincent Bourquin, Dr Karine Hadaya, Dr Zina Fumeaux, Bernadette Jupille, Dr Catherine Stoermann-Chopard, Pr Jean-Michel Gaspoz, Pr Pierre-Yves Martin

Research question:
This is a prospective randomised trial studying patients with stage 3 to 5 chronic kidney disease (CKD) in order to determine the impact of specialised care by nephrologists compared to guidelines-directed management by primary care physicians (PCP) on:

  1. prognosis (clinical outcome)
  2. planning of renal replacement therapy (RRT) (urgent versus planned initiation RRT)
  3. patient satisfaction.

Inclusion criteria:

  • Patients with CKD stage 4 and 5 (CCl < 40 ml/min according to abbreviated MDRD formula)
  • aged 18-85 years old and enrolled during an hopitalisation

Exclusion criteria:

  • Patients previously known by nephrologists.
  • Estimated life expectancy < 1 year
  • Refusal or inability to sign writing consent. (The patients who disagree to participate will however be asked to sign a consent form allowing us to obtain post-discharge medical information from their PCPs).

Primary outcome:
Death, and hospitalisation

Secondary outcome:
Initiation of urgent RRT, decline of renal residual function at 2 years, decline of quality of life

Estimated enrollment: 400

Study start date: june 2009

Estimated study completion date: january 2013

Production de γ-interféron par les lymphocytes T circulants exposés à des antigènes spécifiques de Mycobacterium tuberculosis (ESAT-6 et CFP 10): contribution à l’identification des patients infectés par M. tuberculosis ayant eu une transplantation rénale

Principal investigator: Dr Karine Hadaya

Investigators: Pr Jean-Paul Janssens, Pascale Roux-Lombard, Dr Patrick Saudan, Dr Pierre-Olivier Bridevaux, Pr Thierry Rochat, Pr Pierre-Yves Martin

Research question:

Les objectifs primaires:

  • Analyser, dans une population de sujets ayant eu une transplantation rénale, le degré de concordance entre3 tests: le T-SPOT-TB®, le QFT (Quantiferon-TB-Gold in tube®) et l’IDR (intradermo-réaction à la tuberculine) dans la détection d’une infection latente par M tuberculosis (LTBI),
  • Etudier la corrélation entre  ces 3 tests (T-SPOT-TB, QFT et IDR) et la probabilité à priori de LTBI
  • Comparer la sensibilité des deux tests sanguins (T-SPOT-TB® et QFT) et de l’IDR dans la détection de la LTBI dans cette population.

Les objectifs secondaires:

  • Etablir la faisabilité et les coûts de la réalisation du T-SPOT-TB, du QFT versus l’IDR dans le contexte d’une population de sujets ayant eu une transplantation rénale.
  • Analyser les décisions cliniques (chimioprophylaxies) et en particulier leurs divergences en fonction du résultat des 3 tests

Inclusion criteria:

  • Tout patient âge de plus de 18 ans ayant eu une transplantation rénale suivi par le service de néphrologie.
  • Consentement informé pour les patients inclus.

Exclusion criteria:

  • Sujet mineur
  • Contre-indication au test tuberculinique (antécédents de test phlycténulaire,
  • hypersensibilité connue, test récent fortement positif, soit > 15 mm)
  • Barrière linguistique ne permettant pas d’obtenir l’assentiment du patient à l’étude
  • Refus de participer à l’étude

Estimated enrollment: 300 patients

Duration: 12 mois

Special Program University Medicine (SPUM) – Pression artérielle et rein: interface entre gènes et environment

Projet suisse sur la génétique de l’hypertension et du rein

Investigateurs pour Genève: Dr Belén Ponte, Pr Pierre-Yves Martine, Dr Antoinette Péchère, Dr Idris Guessous, Dr Georg Ehret

Projet principal:

  • Déterminants génétique + non génétiques de la tension artérielle et phénotypes liés
  • Protocole basé sur un projet européen « European Project on Genes in Hypertension » (EPHOGH)

Sous-projets:

  • Epidemiologie génétique et non génétique de la fonction rénale
  • US doppler rénal
  • Métabolisme stéroïdien et hypertension
  • Génétique de l’hypertension résistante
  • Hypertension et anti-hypertenseur dans l’insuffisance rénale chronique
  • Overlap entre la génétique de l’hypertension et la pharmacogénétique

Dessin de l’étude et échantillon:
Etude observationnelle populationnelle, éventuellement longitudinale
4 centres de recrutement: Genève, Lausanne, Bern, Seychelles
100 familles par centres (environ 400 participants/centre)
Recrutement à Genève via population du Bus Santé

Critères d’inclusion:

  • Caucasien
  • Famille: 1 parents + 2 enfants ou 2 parents + 2 enfants
  • Age > 18 ans
  • Consentement informé

Additional material:

Cliquer sur l’image pour télécharger la présentation de l’étude au format PDF (1.2 Mo)

Bilan phosphocalcique après don de rein

Principal investigators: Dr Sophie de Seigneux, Pr Pierre-Yves Martin

Investigators: Dr Karine Hadaya, Dr Belén Ponte, Dr Andrea Thrombetti, Pr Iselin

Research question:
Définir les adaptations fines du métabolisme phosphocalcique avant et après don de rein vivant et démontrer que FGF23 joue un rôle majeur dans l’adaptation post-réduction néphronique.
Corréler aux variation du métabolisme phosphocalcique la survenue de complication post-don de rein telles que: HTA, microalbuminurie ou protéinurie, baisse rapide ou sévère DFG

Inclusion criteria:

  • Personnes éligibles pour un don de rein à la consultation de néphrologie des HUG

Exclusion criteria:

  • Sujets mineurs (<18 ans) ou incapable de discernement.
  • Refus de l’étude

Design:
Etude monocentrique prospective observationelle

Primary outcome:
Définir les adaptations fines du métabolisme phosphocalcique avant et après don de rein vivant et démontrer que FGF23 joue un rôle majeur dans l’adaptation post réduction néphronique

Secondary outcome:
Corréler aux variations du métabolisme phosphocalcique la survenue de complications post-don de rein telles que : l’apparition d’une HTA (définie par TA > 140/90mmHg), d’une microalbuminurie ou protéinurie (albumine urinaire supérieure à 30 µg/24 heures), d’une baisse rapide ou sévère du DFG (définie comme baisse de plus de 5 ml/min la première année par rapport au DFG post don ou une clairance inférieure de 10% à celle prédite post don de rein)
Identifier plus sensiblement les donneurs vivants les moins à risque de complications par un test sérique
Instaurer un suivi régulier au long cours des donneurs vivants et de leurs paramètres phosphocalciques

Estimated enrollment: 30 patients

Study start date: march 2010

Estimated study completion date: march 2012

Role des cellules tubulaires dans la progression de l’insuffisance rénale chronique

Principal investigator: Dr Sophie de Seigneux

Investigators: Dr Sophie de Seigneux, Dr Eva Dizin, Dr Stellor Nlandlu Khodo, Pr Pierre-Yves Martin

Research question:
Décrire les mécanismes menant à la fibrose interstitielle rénale en utilisant des modèles in vivo et in vitro.

Hypothèse:
La cellule tubulaire rénale joue un rôle majeur dans la progression de l’insuffisance rénale.

Principaux arguments:
La cellule tubulaire possède une activité métabolique élevée, elle est exposée à différents stress et  est capable de se dédifférencier et de produire des médiateurs profibrotiques.
Si cette hypothèse s’avère correcte, ces expériences permettront une meilleure compréhension de la physiopathologie de la progression de l’insuffisance rénale et désigneront de potentielles cibles thérapeutiques.

Utilité des biomarqueurs rénaux dans la cirrhose

http://www.clinicaltrials.gov  NCT01217983

Principal investigator: Dr Belén Ponte, Dr Eric Gerstel

Investigators: Dr Nicolas Garin, Pr Pierre-Yves Martin, Dr Laurent Spahr, Dr Nicolas Vuilleumier, Pr Arnaud Perrier, Pr Antoine Hadengue

Research question:
Evaluation of kidney function is critical in cirrhotic patients as there is a clear relationship between renal failure and prognosis. The investigators hypothesized that in this population new biomarkers of renal function could help in early detection of acute renal failure and in discrimination between renal and pre-renal causes. Finally the investigators hypothesized that such biomarkers could predict short-term outcome in this population.

Inclusion criteria:

  • Age ≥ 18 years
  • Known or suspected cirrhosis
  • Suspected ascitis
  • Consent form signed

Exclusion criteria:

  • Proven multifocal hepatocellular carcinoma
  • Known end stage renal disease (estimated GFR < 15 m l/min) or on dialysis before admission
  • Recipient of kidney or liver transplants
  • Transferred from another institution

Primary objective:
Early detection of AKI (ad defined by RIFLE and AKIN criteria) in hospitalized cirrhotic patients using new renal biomarkers

Secondary objective:
Prediction of adverse clinical outcomes such as renal replacement therapy, transfer in intensive care unit and all cause mortality at 30 days. Discrimination between different types of AKI. Prediction of AKI development using renal artery resistive indexes.Volemia estimation using bioimpedance measurement.

Estimated enrollment: 100

Study start date: octobre 2010

Estimated study completion date: mars 2012

Additional material:

Cliquer sur l’image pour télécharger la présentation de l’étude au format PDF (266 Ko)

Citrate anticoagulation versus heparin for CRRT in critically ill patients

Principal investigator: Dr Patrick Saudan

Investigators: Dr Belén Ponte, Dr Vincent Bourquin, Pr Pierre-Yves Martin, Pr Jérôme Pugin, Dr Yvan Fleury, Dr Laurent Spahr, Pr Thomas Perneger

Research question:
To determine whether citrate-based regional anticoagulation is more effective in terms of delivered renal replacement dose than standard heparin anticoagulation in critically ill patients with acute kidney injury requiring renal replacement therapy .
To determine whether citrate-based regional anticoagulation may be safely used in patients with severe liver impairment.
To determine whether citrate-based regional anticoagulation may have an impact on survival.

Inclusion criteria :

  • Patients with acute kidney injury requiring renal replacement therapy (RIFLE criteria)
  • Patients > 18 yrs old
  • Consent form signed (or in emergency investigator’s statement form)

Non-inclusion criteria :

  • Patients with active bleeding disorders
  • Patients with past history of (HIT)
  • Patients with very severe liver disease ( patients awaiting liver transplant or factor V < 20%  or MELD score > 25),
  • Pregnancy (negative pregnancy test required in child-bearing age women prior to inclusion)
  • Enrollment in another concurrent therapeutic trial

Primary objective:
To determine whether citrate-based regional anticoagulation is more effective in terms of delivered renal replacement dose than standard heparin anticoagulation in critically ill patients with acute kidney injury requiring renal replacement therapy .

Secondary objective:
To determine whether citrate-based regional anticoagulation may be safely used in patients with severe liver impairment. To determine whether citrate-based regional anticoagulation may have an impact on survival.

Estimated enrollment: 190

Study start date: octobre 2010

Estimated study completion date: octobre 2012

Rétroliens/Pings

  1. Les articles néphrologiques les plus lus en 2011 | NEPHROHUG - 22 décembre 2011

    […] Etudes en cours […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :