Bonnes pratiques d’hémodialyse

OUT OF DATE

Durée et fréquence

Minimum 3x par semaine et minimum 12h par semaine

Exception (sur ordre médical): diminution en cas de fonction rénale résiduelle  – augmentation ou diminution en cas d’instabilité hémodynamique – augmentation en cas d’hyperphosphatémie – augmentation en cas de dénutrition – diminution si âge > 80 ans.

Technique de dialyse

  • Membrane synthétique à haut flux en priorité (sinon sur OM)
  • Hémodiafiltration en priorité
  • Hauts volumes de réinjection (selon possibilités techniques) : > 15 litres
  • Si  réinjection < 15 litres de façon constante : HD et haut flux
  • PTM maximum 300mmHg
  • Réinjection : maximum 25% du débit de la pompe à sang.
  • UF maximale : 10-12ml/kg/h

Dose de dialyse

A faire 1x par mois:

  • Kt/V single pool : 1.4 (1.6 si patient haut risque ou femme)
  • Fonction rénale résiduelle si diurèse > 500 ml par jour  (1x par 3 mois)

Hypotension perdialytique

Prise en charge immédiate : position de Trendelenburg – stop UF – NaCl isotonique – colloïde

  • Evaluation clinique de l’état d’hydratation du patient et par méthodes physiques si nécessaires (BIA, Crit-line…)
  • S’assurer que les apports en sel <6g/j
  • Eviter alimentation pendant la séance
  • Optimiser l’ultrafiltration (UF) : max 10ml/kg/h
    • Sur ordre médical: profils d’UF (qui peuvent varier) – BVM
  • Profils de Na : limités dans le temps et sur OM : préciser le début et la fin du profil.
  • Dialyse isonatrique
  • Pas de recommandations de membrane spécifique
  • Arrêt des médicaments hypotenseurs
  • Diminution de la température du dialysat : de 0.5o jusqu’à 35o selon tolérance, ou dialyse isothermique (Frésénius®)
  • L’UF seule isolée n’est pas recommandée
  • Augmentation de la durée et/ou la fréquence si répétée
  • Midodrine (Gutron®) quand les autres moyens ont échoué
  • L-carnitine quand les autres moyens ont échoué

Nutrition

Prise en charge initiale lors de la mise en dialyse par la diététicienne puis réévaluation à 1 mois

Fréquence d’évaluation : < 50 ans 1x par 6 mois – > 50 ans ou dialysé depuis plus de 5 ans 1x par 3 mois – si dénutrition 1x par mois – si inflammation persistante 1x par mois – si patient hospitalisé évaluation rapide

Moyens diagnostiques

  • Perte de poids >10% sur les 6 derniers mois
  • Enquête alimentaire  sur  3 jours dont un WE
  • nPCR  > 1g/kg/j
  • Albumine > 35 g/l (référence de notre laboratoire)
  • Préalbumine > 0.3 g/l
  • Cholestérol total > valeur minimale du laboratoire
  • Indice de masse corporelle > 23
  • Evaluation subjective globale

Tableau recommandations nutritionnelles

Recommandations nutritionnelles
Apports protéiques 1.1 g/kg/j miminum
Apports énergétiques 30-40 Kcal/kg/j selon l’âge le sexe et l’activité
Apports en vitamines La dialyse provoque une perte de vitamines hydrosolubles. Un certain nombre doit être supplémenté.
B1 thiamine 1.1-1.2 mg/j 1 cp dialvit = 50 mg
B2 riboflavine 1.1-1.3 mg/j 1 cp dialvit = 10 mg
B6 pyridoxine 10 mg/j 1 cp dialvit = 40 mg
Vit C ascorbate 75-90 mg/j 1 cp dialvit = 200 mg
B9 acide folique 1 mg/j 1 cp dialvit = 3 mg
B12 cyanocobalamine 2.4 ug/j
Niacine 14-16 mg/j
Vit E 400-800 UI suppléments si crampes
Vit A et Vit K pas de suppléments
Apports en sels et minéraux
Phosphore 800 mg/j
Calcium 2 g/j y comprise les chélateurs à base de calcium
Sodium < 100 mmol/j 5-6 g/j de chlorure de sodium
Potassium si > 6 mmol/l diminution des apports à 2-2.5 g/j
Zinc et sélénium Substitution si dénutrition ou symptômes de carence

Supplémentation

Si échec des recommandations nutritionnelles

  • Suppléments oraux adaptés aux dialysés
  • Nutrition entérale : si échec des suppléments oraux
  • Nutrition parentérale perdialytique : si échec des deux méthodes précédentes : il faut que les apports spontanés soient au moins de 20 Kcal/kg/j et de 0.8 g/kg/j : sinon alimentation parentérale quotidienne

Accès vascuaires

  • Le débit sanguin de l’accès doit être suffisant pour la dialyse
  • Dans l’ordre de préférence : FAV native > FAV prothétique > Cathéter
  • Le plus distal possible pour les FAV
  • LA FAV native ne peut être utilisée que quand la maturité est adéquate
  • La FAV prothétique doit être piquée de façon étagée
  • La surveillance objective de l’accès vasculaire doit être réalisé régulièrement par la mesure du débit
  • En cas de suspicion clinique de sténose de la FAV : Imagerie au plus vite
  • Intervention percutanée ou chirurgicale au plus vite
  • En cas de suspicion de thrombose veineuse centrale une angiographie doit être réalisée
  • En cas d’ischémie distale clinique, exploration angiologique puis angiographie
  • Traitement de l’ischémie distale : accroissement du débit artériel – réduction du débit de l’accès – revascularisation distale – ligature de l’accès
  • La dysfonction d’un cathéter doit être traitée par fibrinolyse locale et/ou imagerie du cathéter

Traitement de l’infection de l’accès

  • FAV native : 2 semaines d’AB si pas d’EF ou de bactériémie – 2 semaines d’AB IV si EF et/ou bactériémie
  • FAV prothétique : 2 semaines d’AB iv puis 4 sem d’AB per os – si thrombose septique : excision de la FAV
  • Cathéter provisoire : ablation immédiate
  • Cathéter tunnélisé : Si EF et/ou bactériémie l’ablation peut être retardée

Source:

Bonnes pratiques de dialyse [version non datée]

56 Commentaires le “Bonnes pratiques d’hémodialyse”

  1. Olek
    22 janvier 2011 à 00:03 #

    je suis très étonné par votre recommandation d’éviter de manger pendant la séance. La plupart des néphrologues le recommandent en France, A quoi c’est lié ?

    J'aime

    • marie pierre du trieu
      4 août 2016 à 18:35 #

      lors d un repas le sang afflue vers l estomac et donc provoque une baisse de ta

      J'aime

  2. 22 janvier 2011 à 11:12 #

    Cette recommandation ne s’applique qu’en cas d’hypotension symptomatique durant la séance. Sinon la collation fait partie de la séance et ceci aussi en Suisse.

    J'aime

  3. coco
    3 février 2011 à 19:24 #

    Vous dites: La dialyse provoque une perte de vitamines hydrosolubles. Un certain nombre doit être supplémenté
    La (mes) néphrologues ne savent rien !
    Elles ne savent pas, non plus, pourquoi j’ai des crampes terribles souvent pendant et après l’hémodialyse, inclusivement la nuit d’après, ni ce qu’il faut prendre pour calmer les douleurs, ni comment calmer les démangeaisons de la peau, malgré les chélateurs du phosphate, calcium ….
    Quoi faire ?

    J'aime

  4. Docteur Maboul
    4 avril 2011 à 14:54 #

    +1 pour le sel, Souvent en fin de seance(4h30 pour moi) c’etait 2g de sel car j’avais des crampes terribles

    J'aime

  5. sedlex
    4 septembre 2012 à 08:24 #

    Que veut dire au paragraphe Dose de dialyse « Fonction rénale résiduelle si diurèse > 500 ml par jour (1x par 3 mois) » !?

    Aimé par 1 personne

    • 9 septembre 2012 à 21:12 #

      Cher Sedlex,
      Cela veut dire que si la diurèse est de plus de 500 ml par jour, on va estimer la fonction rénale résiduelle (clairance de la créatinine sur urine de 24h) et qu’il faudra l’intégrer dans le calcul du Kt/V.
      Bien à vous

      J'aime

  6. Nephrotel
    21 décembre 2012 à 08:48 #

    J`ai les pieds, chevilles qui gonflent, alors qu`auparavant, après la séance de dialyse mes pieds dégonflait avec Gambro, Fresenius
    J`ai toujours 3 x 4h mais les machines ne sont plus les mêmes, ni le centre, ni les reins …. !?
    Quels sont les paramètres pouvant influencer car mes chevilles et pieds toujours, plus gonflés maintenant ?

    J'aime

  7. FiZi
    28 avril 2013 à 15:12 #

    FiZi
    bonjour docteur, mon mari est dialysé depuis un an et ce n’est pas facile mais plus ou moins il commence a supporté les longs séances, ma question c’est la démangeaison de son corps l’envie de gratter et des fois il a un taux phosphore qui n’arrive même pas a se mettre debout mais après le kayexalate le taux baisse mais toute la journée est fatigué; bref y a t-il un autre traitement ou médicament qui peut lui etre utile, merci pour votre aide DR

    J'aime

  8. Lisa
    4 juin 2013 à 15:02 #

    Bonjour, pardon pour le dérangement… Vous écrivez ci-dessus :
    « Perte de poids >10% sur les 6 derniers mois
    nPCR > 1g/kg/j
    Albumine > 35 g/l
    Préalbumine > 0.3 g/l
    Indice de masse corporelle > 23 »

    Pour le diagnostic de la dénutrition chez les patients dialysés, doit-on comprendre que les patients dénutris présentent donc :
    « Perte de poids >10% sur les 6 derniers mois
    nPCR < 1g/kg/j
    Albumine < 35 g/l
    Préalbumine < 0.3 g/l
    Indice de masse corporelle < 23" ?

    Merci pour votre réponse.

    J'aime

    • 11 juin 2013 à 07:55 #

      Chère Lisa,
      Effectivement, ces paramètres permettent de suspecter une dénutrition.
      Bien à vous

      J'aime

  9. Edma
    31 juillet 2013 à 09:04 #

    Bonjour , pourriez vous svp m expliquer le kt/v singlepool ( singlepool en français veut dire quoi exactement) , le kt/v sur les machines ne sont valables qu’en 2 aig . Merci de m’éclairer.

    J'aime

    • 12 août 2013 à 16:54 #

      Chère Edma,
      Le terme « singlepool » signifie « un seul compartiment » par opposition à 2 ou plusieurs compartiments. Le Kt/V se calculera différemment en fonction du temps entre l’arrêt de la dialyse et la prise de sang.
      Bien à vous

      J'aime

  10. Costello
    3 septembre 2013 à 04:44 #

    Bonjour,
    En hemodialyse j’accumule, depuis quelques temps, du liquid dans le ventre, péritoine
    Mon ventre est prêt à craquer
    Y a t-il un traitement qui peut etre utile ?
    Apparemment il ni aurait pas de cirrhose …. ect.
    Merci d’avance pour votre aide, suggestions
    CG

    J'aime

  11. 3 février 2014 à 09:07 #

    Bonjour je suis IDE en charge d’1 UAD depuis 15 ans en France ,je reçois parfois des vacanciers qui dialysent différemment..notamment une vitesse de pompe à sang sup à 400ml/mn ,qu’ en pensez-vous?merci

    J'aime

    • 7 février 2014 à 18:08 #

      Chère Emmanuelle,
      Ils nous arrivent également de dialyser des « vacanciers » et il est intéressant de voir les différentes pratiques. Je travaille également dans plusieurs centres et les façons de faire sont différentes d’un centre à l’autre. Pour ce qui est de la vitesse de pompe à sang, je pense que l’on peut gagner un peu en efficacité et que si l’accès le permet, il ne faut pas hésiter ! Je l’explique dans mon cours que vous avez peut-être parcouru http://nephroblog.org/2013/04/24/principes-de-lepuration-extrarenale/
      Bien à vous

      J'aime

  12. Plop
    7 décembre 2015 à 07:56 #

    Bjr, excellentes expliquation, j ai pour ma part de terribles maux de tête en séance de dialyse de 5h trois fois par semaines qu en pensez vous?

    J'aime

    • 9 décembre 2015 à 14:58 #

      Bonjour,
      Difficile de vous répondre sans connaître vos paramètres de dialyse et vos antécédents.
      Bien à vous

      J'aime

      • plop
        9 décembre 2015 à 20:29 #

        décrire tout ça ici serais fastidieux, merci tout de même

        J'aime

  13. 28 décembre 2015 à 21:54 #

    • S’assurer que les apports en sel <6g/j
    je trouve ça paradoxal merci d’éclaircir;le malade doit il avoir un régime
    pauvre en sel dans ces conditions?

    J'aime

    • 11 janvier 2016 à 21:48 #

      Bonjour,
      Il faut s’assurer d’un apport le plus pauvre en sodium possible, car le sodium amène de l’eau. La prise de poids inter-dialytique est ainsi difficile à réguler.
      Bien à vous

      J'aime

  14. Maya
    2 février 2016 à 19:29 #

    Bjr,
    est-ce que qqn sait après un an d’hémodialyse (en insuffisance rénale rénale terminale), quelle peut-être la diurèse résiduelle?
    Merci d’avance.

    J'aime

    • 3 février 2016 à 10:05 #

      Bonjour,
      Il n’est pas possible de le savoir, c’est différent pour chaque patient.
      Bien à vous

      J'aime

  15. Pato
    7 février 2016 à 18:09 #

    Bonjour docteur. Svp mes néphrologues « m’imposent » un débit de pompe > 250ml/min car ils disent que en dessous de ce seuil, la dialyse ne serait pas efficace. Je n’arrive pas à supporter de tels débits. Mon échocoeur est normale. Que faire? Merci

    J'aime

    • 16 février 2016 à 22:10 #

      Bonjour,
      Je pense également qu’un « débit de pompe » < 250 ml/min est probablement insuffisant pour vous dialyser correctement. Il y a peut-être une autre explication à votre fatigue que la vitesse de pompe. Prenez-vous beaucoup de poids entre chaque dialyse ?
      Bien à vous

      J'aime

      • Pato
        22 février 2016 à 18:28 #

        Merci de votre réponse. Oui cela arrive quelques fois.

        J'aime

      • 23 février 2016 à 15:29 #

        Et avez-vous constaté une plus grande fatigue lorsque vous avez plus de poids à enlever avec la dialyse ?
        Bien à vous

        J'aime

  16. 4 juillet 2016 à 02:16 #

    salut ! explication d’une séance de dialyse avec débit arrêté à quoi ça sert ?

    J'aime

    • 30 juillet 2016 à 12:32 #

      Cher Walid,
      Le débit sanguin est parfois interrompu si le patient doit être débranché pour aller aux toilettes.
      Bien à vous

      J'aime

      • walid bhiri
        30 juillet 2016 à 23:48 #

        merci mais parfois je vois des patients branchés mais avec débit arrêté !!! ça lutte contre les oedemes ou lOAP ou nn

        J'aime

      • 18 septembre 2016 à 19:55 #

        Cher Walid,
        Pas que je sache.
        Bien à vous

        J'aime

      • walid bhiri
        31 juillet 2016 à 00:11 #

        je suis un infirmier de dialyse ! nous avons une patiente hypertendue sous régime sans sels ; dernièrement il apparaît chez elle des œdèmes faciale et dans les membres inf et elle devient pale . pendant la séance de dialyse elle présente une fatigue intense avec une hypotension sévère ! svp comment comment faire dans ce cas pour éliminer les œdèmes

        J'aime

      • 18 septembre 2016 à 19:55 #

        Cher Walid,
        Il ne m’est pas possible de vous réponde avec aussi peu d’éléments.
        Bien à vous

        J'aime

  17. akram
    1 novembre 2016 à 23:25 #

    Bonjour, pour les médicaments administrer par voie oral est ce qu’on peut les administrer avant l’hémodialyse ? et est ce qu’il y a un Protocol à suivre à l’hôpital ? merci.

    J'aime

    • 7 novembre 2016 à 17:05 #

      Il est préférable de prendre les médicaments qui peuvent être éliminés par la dialyse après celle-ci. Pour les autres, ils peuvent être pris avant.
      Bien à vous.

      J'aime

  18. ferhat
    24 octobre 2017 à 11:57 #

    Bonjour

    quid des transfusions sanguines: en dialyse
    avant ou après rein ?
    Procédure identique en HDF?
    Merci de votre réponse

    J'aime

Rétroliens/Pings

  1. Hémodialyse, la vitesse de la pompe à sang | NEPHROHUG - 20 février 2015

    […] http://nephroblog.org/medecin/dialyse/bonnes-pratiques/ […]

    J'aime

  2. Cours sur les principes de l’hémodialyse et de l’hémodiafiltration | NEPHROBLOG - 21 avril 2015

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  3. 1. Prescription de l’épuration extrarénale et évaluation de la qualité d’épuration | NEPHROBLOG - 10 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  4. 2. Estimation du poids sec et comment l’obtenir | NEPHROBLOG - 11 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  5. 3. Anticoagulation chez l’hémodialysé | NEPHROBLOG - 12 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  6. 4. Accès vasculaires | NEPHROBLOG - 13 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  7. 5. Etats fébriles en hémodialyse | NEPHROBLOG - 14 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  8. 6. Autres complications aiguës durant la séance d’hémodialyse | NEPHROBLOG - 17 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  9. 7. Prévention et traitement des complications cardio-vasculaires | NEPHROBLOG - 18 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  10. 8. Traitement de l’HTA chez l’hémodialysé | NEPHROBLOG - 19 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  11. 9. Prise en charge anémie et administration de l’érythropoïétine et du fer parentéral | NEPHROBLOG - 25 janvier 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  12. 10. Prise en charge des anomalies du métabolisme phospho-calcique | NEPHROBLOG - 1 février 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  13. 11. Nutrition | NEPHROBLOG - 2 février 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  14. 12. Prise en charge du diabète chez l’hémodialysé | NEPHROBLOG - 3 février 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

  15. 13. Symptômes fréquents chez les patients hémodialysés: comment les traiter | NEPHROBLOG - 4 février 2016

    […] Bonnes pratiques d’hémodialyse […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :