Accouchement d’un rein!

Le Journal Américain de Transplantation rapporte le premier cas de néphrectomie par voie trans-vaginale « Laparoscopic live donor nephrectomy with vaginal extraction: initial report. »

Cette méthode fait partie de la tendance actuelle à utiliser les orifices naturelles pour enlever des organes en lieu et place des incisions habituelles.

Même si cette première c’est bien déroulée, la question importante est de savoir si le rein ne pourrait pas s’infecter durant la procédure.

Might the kidney become contaminated in the process?

En effet, l’idée est de faire passer le rein par le vagin qui est colonisé par des bactéries et ensuite de l’implanter chez un receveur qui va recevoir une immunosuppression importante. Il faut être sûr que c’est adéquat!

Pour obtenir des données, une équipe de chirurgien de Houston est en train d’analyser le nombre de bactéries sur un faux rein placé dans l’abdomen et extrait par le vagin chez des patientes qui vont bénéficier d’une hystérectomie.

Il faudra donc attendre pour savoir si cette technique a de l’avenir.

Tags:, ,

Catégories : Néphrologie

Auteur :Dr Vincent Bourquin

Néphrologue blogueur

Souscrire

Souscrire à nos flux RSS et profils sociaux pour recevoir les mises à jour.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :