Toxines urémiques

Quand on parle d’urémie, on a tendance à croire que c’est l’urée qui est le problème et seulement l’urée!

En 2003, un groupe de travail s’est crée «The European Uremic Toxin WorkGroup» et décrivaient alors pas moins de 90 différentes toxines urémiques. Depuis lors, plus de 25 autres toxines ont été identifiées.

Compounds that exert an adverse biologic impact are called uremic toxins

Les toxines urémiques sont diverses et inclues des protéines de bas poids moléculaire, ainsi que des peptides. En fonction de l’hydrophobie, les protéines de bas poids moléculaire sont soit libres, soit liées aux protéines. En cas d’IRC, les peptides peuvent se trouver à l’état natif ou altérés en raison de modifications post-translationnelles modifiant structure et fonction. Ces peptides appartiennent aux moyennes molécules (10 à 30 kD). Il est important de noter que les toxines liées aux protéines ainsi que les peptides s’éliminent mal par dialyse conventionnelle.

Compound with the potential to provoke vascular damage
Middle molecules AGE, Ang-A, dinucleotide polyphosphates, AP5A, AP6A, leptin, TNF-α
Protein-bound molecules AGE, dinucleotide polyphosphates, AP5A, AP6A, homocysteine, indoxyl sulfate, leptin, pCS, phenylacetic acid, TNF-α
Small water-soluble compounds ADMA, guanidio acetic acid, methylguanidine
Middle molecules might at the same time be protein bounds; in that case, there are mentionned under the heading of protein-bound molecules as well as under that of middle molecules.

Protein-bound molecules and middle molecules can be defined as molecules that are «difficult to remove by standard dialysis strategies.»

L’effet de ces toxines urémiques a été étudié sur les leucocytes, l’endothélium et les plaquettes.

Le but des traitement est 1/ d’essayer d’améliorer l’élimination de ces toxines et 2/ de développer des médicaments interférant avec leur effet toxique.

1/ L’élimination par la dialyse (diffusion/convection) peut probablement encore être amélioré mais doit rester «friendly» pour les patients: augmentation temps; augmentation fréquence; modification cutoff membranes; filtration avec larges pores (perte d’albumine); adsorption sur colonne…

2/ Neutralisation effet toxique par médicaments et voici plusieurs pistes listées sur le tableau suivant

Potential targets for the neutralization of uremic effects
Activity of receptors
Effet sur assimilation (absorption par intestin modifiée en cas d’urémie) par régime, prébiotique, probiotique, sorbant (AST-120, Kremezin®)
Change in intracellular calcium level
Activation/inhibition of MAPK [mitogen-activated protein kinase] (ERK1/2, JNK, P38)
Activation/inhibition transcription factors (NF-κB, AP-1)
Activation/inhibition of PKC [protein kinase C]
Generation of ROS [reactive oxygen species]
Effects at the transcriptional level (mRNA)
Effects at the posttranscriptional level

The current picture of uremic toxicity is complex because of the group of compounds that are retained and pathways affected.

J Am Soc Nephrol 2008 Vanholder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.