Quel remplissage pour une hypotension durant la dialyse?

L’hypotension artérielle reste une complication fréquente  durant un traitement de dialyse. Ces épisodes d’hypotension per-dialytique peuvent provoquer des effets secondaires mineurs mais très pénibles pour nos patients (nausées, vomissements et malaises), ainsi que d’autres, beaucoup plus graves (ischémie cardiaque ou cérébrale).

La cause immédiate de la chute de la tension artérielle durant la dialyse est une hypovolémie intra-vasculaire liée directement au traitement de dialyse. En prévenant la réduction de l’osmolalité durant la dialyse, on peut améliorer la stabilité hémodynamique. Ceci peut être fait en injectant un cristalloïde (NaCl 0,9% ou  3%) mais au prix d’effets secondaires (soif, prise de poids inter-dialytique et hypertension) liés au fait que l’on « sale » nos patients et que l’on arrive pas à les mettre au poids sec. On préfère utiliser un colloïde comme l’albumine (très chère), des solutions d’amidons comme l’hydroxyéthylamidon HEA 130/0.4 (voluven®) ou des gélatines comme le physiogel®.

Le thème de l’expansion volémique est un sujet qui a donné lieu à de nombreux débats, parfois passionnés, surtout en milieu de soins intensifs. Il faut avant tout retenir qu’aucune étude n’a permis de mettre en évidence un avantage à l’utilisation d’un type de produit par rapport à un autre. La différence de coût est en revanche indiscutable: les cristalloïdes sont les moins onéreux, les gélatines, les amidons et l’albumine valant respectivement 9, 20 et 160 fois plus chers!

L’albumine doit donc être évitée en raison de son coût et de l’absence d’avantage clair. Les arguments avancés pour l’utilisation d’un colloïde sont:  1/ un pouvoir d’expansion volémique supérieur au cristalloïde 2/ une meilleure restauration des conditions circulatoires (modèle animal choc septique)  et 3/ un meilleur contrôle de la pression oncotique.

Une étude s’est intéressé à cela chez 9 patients cardiaques en dialyse sujets à des épisodes fréquents d’hypotensions symptomatiques. Le remplissage était donné quand la tension artérielle systolique (TAS) baissait de 25% ou était inférieure à 100 mmHg. Ils recevaient 100 ml d’albumine 20% vs 100 ml d’amidon (HES 10%) vs 33 ml de NaCl 3% en gardant le même tirage.

La conclusion était que l’amidon est efficace pour maintenir la TAS chez les patients susceptibles aux hypotensions per-dialytiques, est comparable à l’albumine et plus efficace que le NaCl hypertonique.

4 commentaires

  1. Bonjour,

    Nous venons de parcourir votre blog, Nephrohug, que nous avons beaucoup apprécié. Nous aimerions ainsi vous inviter à vous joindre à nous, et plus exactement à devenir rédacteur sur CareVox, premier site participatif dédié aux actualités de santé.

    La particularité de CareVox est de permettre aux professionnels, mais également aux passionnés de tout bord par les thématiques de santé, de faire part de leurs préoccupations médicales dans leur domaine de prédilection, dans la limite de l’exactitude scientifique dont CareVox se veut le garant.

    A la lecture de vos écrits, nous sommes convaincus que de nombreux lecteurs de CareVox aimeraient vous connaître davantage, s’informer et tirer parti de votre expérience, de vos conseils et de vos réflexions sur les thématiques ayant trait au milieu médical. Nous sommes heureux de notre côté de pouvoir vous offrir la tribune de CareVox pour vous permettre d’intéresser un large public à vos développements.

    Les articles sont relus et corrigés par un comité de rédaction, et CareVox adhère au label HON Code, qui garantit l’exactitude de l’information médicale sur Internet. Sur CareVox vous côtoierez des médecins et des passionnés, comme vous, par la santé et le bien-être. Vous pouvez vous inscrire dès maintenant ou nous faire part de vos questions et remarques éventuelles. Vous pouvez compter sur nous, et nous vous renseignerons avec plaisir.
    Dans l’attente de votre réaction, et bien cordialement,

    L’équipe de rédaction de CareVox

    http://www.carevox.fr
    redacteurs@carevox.fr

    J'aime

  2. Bonjour,

    Mon père souffre probablement de l’AMS de type P son plus gros symptôme est de l’hypotension arthostatique sévère. S’il s’avère qu’il subite une perte de sang sont hypotension sera augmenté et le fait d’avoir une hypotension augmenté peut-il avoir les même effet secondaire qu’une personne dialysé qui est ischémie du myocardique par exemple?
    Merci…

    J'aime

      • Voilà une personne souffrant d’hypotension arthostatique s’évère et en plus subissant une perte de sang anémie à 84. Peut-il développé les mêmes effets secondaire qu’un personne
        dialysé c’est à dire de ischémie du myocard? Merci

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.